Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les Australiennes peuvent combattre au front mais préfèrent rester derrière



Les Australiennes peuvent combattre au front mais préfèrent rester derrière
SYDNEY, 25 avr 2013 (AFP) - Les Australiennes militaires de carrière, autorisées à occuper des fonctions combattantes sur la ligne de front, ne sont pas intéressées, probablement parce que les critères physiques sont dissuasifs, a indiqué jeudi l'officier supérieur responsable de ce dossier.

Moins de 20 femmes sur les 8.000 que compte l'armée australienne se sont portées candidates depuis l'entrée en vigueur en janvier de cette disposition que seules la Nouvelle-Zélande, le Canada et Israël, parmi les alliés de l'Australie, avaient adoptée avant elle.

"Les femmes qui servent actuellement (au sein de l'armée) et qui souhaiteraient maintenant être transférées et aspireraient (à un poste combattant) devraient réussir les nouveaux critères physiques. Ceux-ci sont exigeants", a expliqué à la radio le général-major Gerard Fogarty.

En vertu de la nouvelle loi antidiscrimination décrétée en 2011, les femmes peuvent désormais combattre au front dans l'infanterie et l'artillerie, comme plongeurs de combat et les chargés de protection du matériel aérien à terre. Elles peuvent commander des divisions d'infanterie ou intégrer les unités de tireurs d'élite et de commandos.

Rédigé par () le Mercredi 24 Avril 2013 à 21:51 | Lu 446 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués