Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le patron d’Interpol en tournée océanienne



Le patron d’Interpol en tournée océanienne
PORT-MORESBY, lundi 25 février 2013 (Flash d’Océanie) – Ronald Noble, Secrétaire Général d’Interpol, a entamé en fin de semaine dernière sa première visite en Océanie, avec pour première étape la Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Au cours de ce périple océanien qui inclura ensuite les îles Marshall, Nauru, Tonga et Fiji, un sujet sera évoqué à chaque étape : renforcer les maillages et actions de coopération régionale et internationale en matière de police, en particulier dans le cadre de lutte contre le crime transnational de type trafic de stupéfiants, voire d’être humains.
Ces sujets ont été abordés ce week-end lors d’entretiens avec le ministre papou de la police, Nixon Duban, avec en prime la fourniture par Interpol d’outils (y compris logiciels) permettant aux polices océaniennes de se connecter 24 heures sur 24 à des systèmes internationaux gérés par Interpol en matière d’échange de renseignements et d’informations.
Un nouveau « complexe mondial pour l’innovation », censé focaliser les informations recueillies par les polices de toute la région, devrait ouvrir à Singapour en 2014, avec un accent fort sur la lutte contre la cybercriminalité et la formation d’agents provenant de toute cette région.
Alors que dans plusieurs pays de la région (Papouasie-Nouvelle-Guinée, Vanuatu, îles Salomon), des questions liées à d’éventuels trafics de visa se sont régulièrement invités dans les médias locaux et régionaux, le ministre papou a insisté sur la nécessité de disposer de meilleurs outils de surveillance « pour s’assurer que seuls les personnes en possession de passeports valides soient autorisés à pénétrer en Papouasie-Nouvelle-Guinée ».
En réponse, le chef américain d’Interpol (à ce poste depuis 2000 et décoré de la Légion d’Honneur en 2008 par le Président français de l’époque, Nicolas Sarkozy) a encouragé à l’adoption de documents de voyage homologués par cette organisation internationale et qui sont jusqu’ici reconnus par quelque 59 pays.

pad

Rédigé par PAD le Lundi 25 Février 2013 à 05:39 | Lu 378 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués