Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le ministre tongien des finances débarqué



NUKU’ALOFA, mercredi 15 janvier 2014 (Flash d’Océanie) – Lisiate ‘Akolo, qui occupait jusqu’ici le poste de ministre des finances du royaume de Tonga, a été débarqué d’office par son gouvernement en fin de semaine dernière, après avoir au préalable refusé de démissionner, rapporte la radio nationale publique.
Le départ de cet élu de l’exécutif, annoncé à l’issue d’une réunion spéciale du Conseil des ministres (mais en l’absence de l’intéressé, qui en a été empêché), a été confirmé vendredi par le ministre de la justice, Clive Edwards.
Ce dernier a précisé que M. ‘Akolo avait auparavant reçu un ultimatum lui donnant comme échéance le 8 janvier 2014 pour présenter sa démission.
Motif officiel : le ministre des finances « ne suivait pas les directives » et aurait manqué au principe de solidarité gouvernementale sur un dossier particulièrement sensible : celui de l’indexation du traitement des fonctionnaires en fonction de la hausse du coût de la vie.
Alors que le gouvernement avait déjà annoncé une augmentation de l’ordre de cinq pour cent, le ministre, fin décembre, avait publiquement critiqué cette décision lors d’une intervention radiophonique.
Officieusement, le ministre avait aussi déplu pour avoir trop souvent attiré l’attention du gouvernement sur le danger de surendettement de l’archipel.
Ce point de vue a aussi été exprimé par plusieurs institutions financières internationales (dont le Fonds Monétaire International ou la Banque Mondiale) concernant la situation financière de Tonga, avec un accent particulier sur le nombre important de prêts à taux préférentiels contractés avec des institutions semi-gouvernementales chinoises.
À la suite de la vacance annoncée de ce portefeuille, les compétences des finances ont dans un premier temps été reprises directement par le Premier ministre tongien, Lord Tu’ivakano.
Ce dernier a ensuite annoncé, mardi, après avoir reçu l’assentiment du roi George Tupou VI, la nomination de M. 'Aisake Valu Eke au poste de ministre des finances et du plan.
Le Dr Eke a été élu lors des dernières législatives de 2010, tenues sous un nouveau régime accordant une part plus large à la représentative démocratique des citoyens non nobles.
Il avait auparavant effectué une longue carrière au sein de la fonction publique, jusqu’à atteindre le grade de directeur de cabinet au ministère des finances et du plan.
M. 'Akolo, pour sa part, affirme toujours « ne pas comprendre » les raisons de cette sanction à son encontre car, à son sens, il n’a « violé aucune loi ni décision du conseil des ministres ».
En réaction à son limogeage, il a déclaré à la radio nationale qu’il avait envoyé une lettre au Premier ministre, l’avertissant des « dangers de dérives dictatoriales sur le modèle de Cuba ».
2014 est une année électorale à Tonga, avec un scrutin prévu pour le mois de novembre.

pad

Rédigé par PAD le Mercredi 15 Janvier 2014 à 06:49 | Lu 293 fois






1.Posté par Jean Pierre le 15/01/2014 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bananière vous croyez ?

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués