Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Le ministre philippin était américain, le Parlement le limoge



Manille, Philippines | AFP | mercredi 07/03/2017 - Les parlementaires philippins ont accusé mercredi le ministre des Affaires étrangères Perfecto Yasay de leur avoir menti au sujet de sa nationalité américaine et exigé son départ.

La Commission des nominations du Congrès a voté à l'unanimité pour rejeter la nomination de M. Yasay, une décision très rare susceptible de plonger la diplomatie de l'archipel dans la tourmente. 
Les parlementaires disent que le ministre a été limogé, le porte-parole de M. Yasay affirme que les choses ne sont pas claires.
Lors d'auditions tendues, M. Yasay a reconnu avoir trompé le Parlement.
"Il n'a pas dit la vérité. Il n'a pas été franc lors de la séance des questions réponses" devant la Commission, a déclaré le sénateur Panfilo Lacson à la presse en annonçant le vote.
M. Yasay, nommé par le président Rodrigo Duterte au début de son mandat fin juin, avait initialement déclaré au Congrès qu'il n'avait jamais été un citoyen américain.
De nouveau entendu mercredi, il a été soumis au feu des questions au sujet de documents montrant qu'il avait obtenu la nationalité américaine en 1986. Ces documents montrent aussi qu'il a renoncé à sa nationalité américaine à l'ambassade des Etats-Unis à Manille quelques jours avant sa nomination.
M. Yasay, qui exerçait aux Etats-Unis comme avocat spécialiste de l'immigration, a assuré n'avoir jamais menti au sujet de sa nationalité. Il a cependant présenté ses excuses pour "avoir trompé" la Commission "par inadvertance".
"Peut-être que je n'ai pas tout révélé en répondant à cette question mais c'est vraiment normal dans ce type de processus. On est nerveux, on donne des réponses sans le vouloir".
D'après M. Lacson, M. Yasay ne peut être nommé à nouveau et risque des poursuites pour parjure.
Cela pourrait signifier que le président va devoir se trouver un nouveau chef de la diplomatie à un moment où les Philippines détiennent la présidence tournante de l'Association des nations du Sud-Est asiatique. 
Mais comme on lui demandait si M. Yasay avait bien été limogé, son porte-parole, Charles José, a répondu par texto: "c'est ce que nous tentons de déterminer".

le Mercredi 8 Mars 2017 à 06:38 | Lu 239 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Janvier 2021 - 05:54 Indonésie: le volcan Merapi entre en éruption

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus