Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le ministère de la Culture lance des projets avec Wikipédia et Wikimédia



Le ministère de la Culture lance des projets avec Wikipédia et Wikimédia
PARIS, 19 nov 2012 (AFP) - La ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti a lancé lundi le projet "DBpédia" en français, qui permet d'extraire des données culturelles à partir des ressources de l'encyclopédie Wikipédia francophone.

Le projet DBpédia offre aux musées, aux bibliothèques et à tous les opérateurs culturels "des perspectives inédites de diffusion et de partage de leurs ressources en ligne", précise le ministère. Wikipédia offre 1,3 million d'entrées en français, dont 45% à caractère culturel.

Grâce à DBpédia, qui existe déjà en langue anglaise, les possibilités de recherches (chronologiques, thématiques, géographiques, etc.) sont ainsi démultipliées.

Ce projet "remet les données francophones au coeur du numérique" et constitue "une avancée majeure pour la politique du ministère en faveur de l'accessibilité aux données culturelles en français", a relevé Mme Filippetti, lors de ce lancement.

La ministre a également signé une convention de partenariat avec Michel Cosnard, président de l'Inria (organisme public de recherche dédié aux sciences et technologies du numérique) et Rémi Mathis, président de Wikimédia France, créant la plate-forme collaborative "Sémanticpédia".

Cette plate-forme est destinée à créer des programmes de recherche et de développement en matière culturelle à partir des données extraites de Wikipédia francophone.

La version sémantique du Wiktionnaire francophone, projet soutenu par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, sera lancée dès 2013, a indiqué la ministre.

"Ce sont ainsi plus de deux millions de termes qui viendront s'ajouter au réseau sémantique des articles de Wikipédia", a-t-elle poursuivi.

"Il nous faut prévoir le passage au Web 3.0 qui permet aux ordinateurs de comprendre les requêtes des internautes non plus par mot-clé, mais par champ sémantique, à partir du sens des mots", a-t-elle expliqué.

"C'est la première fois que le ministère formalise un partenariat avec deux acteurs majeurs du monde numérique", a souligné la ministre.

Rédigé par AFP le Lundi 19 Novembre 2012 à 05:32 | Lu 698 fois






Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies