Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le maire de Maupiti ferme école et collège



Le tavana Woullingson Raufauore a pris dimanche un arrêté municipal prévoyant la fermeture "jusqu'à nouvel ordre" de "tous les établissements scolaires du 1er et 2nd degré de la commune de Maupiti".
Le tavana Woullingson Raufauore a pris dimanche un arrêté municipal prévoyant la fermeture "jusqu'à nouvel ordre" de "tous les établissements scolaires du 1er et 2nd degré de la commune de Maupiti".
Tahiti, le 9 novembre 2020 – Le maire de Maupiti, Woullingson Raufauore, a pris un arrêté dimanche pour "fermer jusqu'à nouvel ordre" les établissements scolaires du premier et second degré de sa commune en raison de l'épidémie de Covid-19. Selon le tavana, l'île ne compte que deux cas Covid confirmés.

La rentrée des classes n'a pas eu lieu ce lundi à Maupiti. Le tavana Woullingson Raufauore a pris dimanche un arrêté municipal prévoyant la fermeture "jusqu'à nouvel ordre" de "tous les établissements scolaires du 1er et 2nd degré de la commune de Maupiti". Décision prise en raison de "l'état de la menace sanitaire liée au risque épidémique en cours sur le territoire de la Polynésie française, qui compte plusieurs nouveaux cas de personnes atteintes par le virus Covid-19 et notamment sur l'île de Maupiti", précise l'arrêté. La décision concerne près de 200 élèves de l'école primaire et maternelle de l'île et du Groupement d'observation dispersé (GOD) qui héberge des classes de 6e et 5e.

Contacté, Woullingson Raufauore précise que son île ne compte pour l'instant que deux cas actifs de Covid-19. "Des cas qui sont tous arrivés de Tahiti", insiste-t-il, et en plus desquels "une femme de 70 ans a été évasanée samedi". Dimanche après-midi, l'édile a donc organisé en urgence une réunion avec les parents d'élève, la directrice de l'école et le médecin de l'île pour évoquer la rentrée scolaire. "J'ai pris la décision de fermer les écoles jusqu'à nouvel ordre. Mais c'était une décision collégiale, car tout le monde était unanime pour fermer. Ce n'est pas un coup de tête."

Une question reste néanmoins en suspens, le tavana pouvait-il fermer ces établissements et notamment celui du second degré qui ne relève pas de la compétence de la commune ? "Le maire d'une commune a le pouvoir de police pour gérer comme bon lui semble la sécurité sur sa commune", répond fermement Woullingson Raufauore. "Ca n'aurait aucun sens de fermer l'école primaire et maternelle sans fermer le GOD".

Notons enfin que la réunion de la communauté de commune de Hava'i, qui rassemble les élus des îles Sous-le-vent, prévue pour ce lundi matin à Maupiti a été annulée. "Ca n'avait aucun sens d'accepter la réunion des élus quand on interdit les rassemblements des enfants", défend encore le maire de Maupiti.

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun et Antoine Samoyeau le Lundi 9 Novembre 2020 à 13:08 | Lu 6743 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 26 Novembre 2020 - 07:33 ​Une archiduchesse aux Marquises

Jeudi 26 Novembre 2020 - 07:31 ​Des bords de route dangereux

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus