Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le gérant du Street Shop avait un commerce similaire à Toulouse



Le gérant du Street Shop avait un commerce similaire à Toulouse
PAPEETE, le 30 octobre 2019. Le procureur de la République, Hervé Leroy, a indiqué que Nicolas Veyssiere, gérant du Street Shop de Papeete, est poursuivi à Toulouse "non pas uniquement pour détention et cession du cannabidol mais également pour détention d'herbe et de résine de cannabis". La justice lui reproche, à Papeete comme à Toulouse, d'avoir "provoqué à l'usage ou au trafic de produits stupéfiants en proposant à la vente (...) des bangs, des grinders, des balances...".


Le procureur de la République de Papeete, Hervé Leroy, a fait le point ce mardi sur le dossier du Street Shop. Le procès, qui devait avoir lieu ce mardi, a finalement été renvoyé au 23 avril en raison de l'absence de l'un des prévenus. Nicolas Veyssiere a en effet été incarcéré en métropole et est dans l'attente d'une comparution immédiate, qui est prévue le 14 février. Le jeune homme a fait une demande de remise en liberté, qui sera examinée ce jeudi par le tribunal correctionnel de Toulouse.

Des "'pack fidélité'"

Le procureur de Toulouse a décidé de poursuivre Nicolas Veyssiere pour avoir, entre janvier et août 2018, détenu de l'huile de cannabis, de l'herbe de cannabis et de la résine de cannabis et d'avoir offert ou cédé ses produits. En métropole, la justice lui reproche, tout comme à Papeete, le commerce de bangs, grinders, produits représentant une feuille de cannabis... la justice considère que ces graines de cannabis, aux côtés de pipettes, d'articles représentant des feuilles de cannabis et des balances de précision de 0 à 50 grammes constituent une provocation à l'usage ou trafic de stupéfiants.

Le procureur de la République a précisé que Nicolas Veyssiere vendait à Toulouse des "'pack fidélité' comprenant briquets, feuilles à rouler et grinders" qui étaient ensuite "offerts par les trafiquants de produits stupéfiants à leurs clients dans le quartier Mirail, Reynerie et Vares".
« Il est donc patent que Monsieur Veyssiere est poursuivi à Toulouse non pas uniquement pour détention et cession du cannabidol mais également pour détention d'herbe et de résine de cannabis". Pour le représentant du parquet, il est « tout aussi manifeste que M. Veyssiere est poursuivi (…) pour avoir provoqué à l’usage ou trafic » (de produits stupéfiants) en vendant bangs, grinders…

Le magasin Street Shop avait ouvert en février 2018 dans le centre-ville de Papeete avant de devoir fermer ses portes quelques semaines plus tard. Les mois précédant l’ouverture du Street Shop, ces produits étaient commercialisés auprès de magasins ou stations-service.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 30 Janvier 2019 à 14:26 | Lu 1619 fois






Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués