Tahiti Infos

Le foil en folie à Punaauia


Axel Pham a réalisé une finale quasi sans faute et s'est permis de finir son ride avec un “air”.
Axel Pham a réalisé une finale quasi sans faute et s'est permis de finir son ride avec un “air”.
Tahiti, le 30 juillet 2023 - La deuxième édition du Tahitian Foil Contest a rassemblé, samedi à Taapuna, 23 adeptes d'une discipline qui prend de plus en plus de place au fenua. Les athlètes se sont notamment affrontés lors d'une épreuve de freestyle, compétition reine de l'événement.

Les amateurs de sports de glisse avaient rendez-vous, ce samedi à Punaauia, pour la deuxième édition du Tahitian Foil Contest, organisée par Florent Costa et l'association Tahitian Foil Club. Si l'organisation avait tablé jusqu'à 40 participants, ils étaient finalement 23 adeptes de la discipline à prendre part à l'événement ce week-end. Ces derniers étaient surtout présents pour se mesurer, et se faire plaisir aussi, sur l'épreuve spectaculaire du freestyle. 

Élancés derrière un bateau, les riders ont eu deux runs à effectuer, en frontside et en backside, le but étant d'envoyer un maximum de manœuvres et de se rapprocher de la note de 100 attribuée par un jury. Un jury composé de quatre personnes et où l'on retrouvait notamment deux reines de beauté : la Miss Tahiti 2015, Vaimiti Teiefitu, et la deuxième dauphine de Miss Tahiti 2014, Kohotu Ariitai. Toutes les deux étant de grandes amatrices de sport de glisse. Le jury était complété par Fred Morin, team manager de Takuma Concept, l'un des principaux constructeurs de foil, et par Swan Habelt, un rider bien connu au fenua. 

Des riders proches de la note parfaite

Le tenant du titre chez les hommes, Kirahu Thibaut, s'est incliné en demi-finale face à Axel Pham.
Le tenant du titre chez les hommes, Kirahu Thibaut, s'est incliné en demi-finale face à Axel Pham.
Sur l'eau, les athlètes se sont fait plaisir. Le vainqueur de la première édition, Kirahu Thibaut, a notamment répondu présent en décrochant de grosses notes tout au long de la journée. Ces camarades, comme Tiavairau Chang, Terii Céran ou encore le jeune rider de Moorea Axel Pham, 15 ans, lui ont répondu avec des scores qui ont tourné autour des 95 points. “Depuis quelques années, on voit bien que le foil s'est bien installé à Tahiti et à un moment, on s'est dit qu'il fallait bien que l'on propose ce type de compétition”, avait indiqué Florent Costa à Tahiti Infos, à la veille de la compétition. “Notre objectif à travers le Tahitian Foil Contest est de montrer le niveau de nos locaux qui est assez extraordinaire en Polynésie.” 

Mais les deux plus costauds, samedi, étaient Axel Pham et Terii Céran qui se sont retrouvés en finale. Et l'on retiendra notamment la performance du jeune Pham. Sans jamais chuter de son foil, il a enchaîné les “carves”, les positions couchées et assises sur sa planche et pour sa sortie, il se permettait même un petit “air” pour gagner le maximum de points auprès du jury. Terii Céran, de son côté, a eu plus de mal sur cette finale où il a chuté à deux reprises derrière le bateau. 

La petite Raipoe Chapelier surprend son monde

La finale féminine en freestyle a opposé Poekura Chang (à droite) à la jeune Raipoe Chapelier, 13 ans.
La finale féminine en freestyle a opposé Poekura Chang (à droite) à la jeune Raipoe Chapelier, 13 ans.
Chez les filles, avec sept inscrites, le niveau était tout aussi relevé. La tenante du titre, Mia Baker, remettait sa couronne en jeu. Cette dernière s'est notamment offert la meilleure note chez les féminines avec 87 points lors de son premier ride. Pas de quoi impressionner la concurrence. Face à elle, Poekura Chang enregistrait un score de 80 points au premier. Mais chez les dames, c'est la performance de la petite Raipoe Chapelier, 13 ans, qui a surpris à Taapuna, samedi. Cette dernière a réussi à se hisser jusqu'en finale en se permettant notamment de sortir la championne, Mia Baker, en demi-finale grâce à un score de 75 points. La petite Chapelier était opposée en finale à Poekura Chang qui s'est défaite de son côté de la jury Kohotu Ariitai dans sa demi-finale. Contrairement à la finale masculine, la finale chez les dames a été un peu plus serrée avec deux athlètes qui ont rivalisé de talents pour leur dernière série de la compétition. 

À noter qu'en plus des épreuves de freestyle, qui ont duré une bonne partie de la journée, des épreuves de vitesse étaient également au programme. D'abord sur des départs lancés avec un jet-ski, chaque rider avait deux runs pour essayer de réaliser le meilleur temps sur un parcours d'un peu plus de 200 mètres. Et pour finir la journée, les organisateurs ont également proposé une épreuve de vitesse de paddle foil. Devant le succès de cette deuxième édition du Tahitian Foil Contest, l'association Tahitian Foil Club prévoit d'organiser plus régulièrement ce type de compétition et de pourquoi pas lancer un championnat. 

Rédigé par Désiré Teivao le Dimanche 30 Juillet 2023 à 16:55 | Lu 619 fois