Tahiti Infos

Le festival des savoir-faire du Pacifique est lancé


Tahiti, le 22 novembre 2023 – Ce mercredi, le festival des savoir-faire du Pacifique s'est ouvert dans les jardins du Musée de Tahiti et des îles. De nombreux artisans traditionnels polynésiens mais également en provenance de Nouvelle-Zélande, Hawai'i ou encore Wallis-et-Futuna ont fait le déplacement.
 
Les jardins du Musée de Tahiti et des îles étaient en fête ce mercredi. En effet, le Festival des savoir-faire du Pacifique s'est ouvert, attirant dès l'ouverture de nombreux visiteurs en quête d'artisanat traditionnel. L'événement, qui refermera ses portes samedi, sera ouvert de 9 à 18 heures. Et au total, ce sont 58 artisans, issus de chaque archipel de Polynésie française, mais également de Nouvelle-Zélande, Hawai'i ou encore Wallis-et-Futuna qui sont présents.
 
Mais ce festival n'est pas un salon d'artisanat comme les autres. En effet, tout au long de l'événement, plusieurs tables rondes sont organisées afin d'échanger sur les enjeux actuels de l'artisanat traditionnel. En partenariat avec le Festival international du film documentaire océanien (Fifo), plusieurs films, courts et longs métrages, seront également diffusés.

Filipo Toga, sculpteur originaire de Futuna : “Je fabrique de tout”

Comment votre présence pour ce festival s'est-elle organisée ?
 
“C'est le service de l'artisanat polynésien qui a contacté Wallis-et-Futuna pour demander si deux artisans pouvaient venir pour ce salon. Moi, je représente Futuna et un autre représente Wallis, mais lui c'est du tapa, moi c'est de la sculpture.”
 
Quel genre de sculptures réalisez-vous ?
 
“Je fabrique de tout. Des ceintures à base de fibre de coco par exemple. Je fais des lances mais aussi des kailao (armes ancestrales qui sont utilisées lors des danses guerrières du même nom, NDLR). Mais je n'ai pas pu amener tout mon travail pour le salon. Après, il faut savoir qu'à Futuna, on ne trouve pas de vrais outils comme à Tahiti ou à Nouméa. Pour tailler, je n'utilise qu'une meule, que ça pour faire tout ça, les détails, tout.”
 
 

Rédigé par Thibault Segalard le Mercredi 22 Novembre 2023 à 15:00 | Lu 611 fois