Tahiti Infos

Le décès de Michel Lextreyt plonge le basket polynésien dans le deuil


Michel Lextreyt en janvier 2015 (à gauche).
Michel Lextreyt en janvier 2015 (à gauche).

ARUE, le 8 février 2016. La nouvelle a plongé le monde du basket polynésien dans le deuil. Michel Lextreyt, le président de la section basket du club de Fei Pi, est décédé pendant le week end des suites d'une longue maladie. Il était âgé de 65 ans.

 

Il était le bras droit du président de la fédération tahitienne de basket Faana Taputu puisqu'il était le secrétaire de cette fédération. Avec sa femme Denise, il tenait à bout de bras la section basket de Fei Pi en assurant les entrainements des différentes catégories d'âge.

 

La famille Lextreyt était vouée corps et âme au basket puisque sa femme était également très impliquée dans la formation des jeunes. Sa fille Maea Lextreyt est une brillante joueuse de la sélection de Tahiti de basket qui a brillé aux derniers jeux du Pacifique, elle aussi s'occupe également des jeunes du club. Son fils Teva fait un cursus Staps à l'Université de Grenoble.

 

Nous avions interviewé Michel, il y a tout juste un an, il nous laisse le souvenir de quelqu'un de très gentil, serviable et totalement dévoué à la cause du basket. La rédaction de Tahiti Infos adresse ses plus sincères condoléances à sa femme, à son fils et à Maea sa fille.


Faana Taputu, président de la fédération :

 

« C'est une grande perte car il était mon homme de confiance. C'était un fonceur qu'il fallait calmer parce qu'il voulait tout faire. Depuis 2011, il gérait tout ce qui était réglementation des matchs et relations avec la Fédération Française de Basket. Grâce à lui, nous sommes la seule fédération à avoir pu bénéficier de personnel en service civique pour s'occuper des jeunes et les former. En tant que coach, il a propulsé son club parmi les 4 premiers du championnat polynésien. Président et entraîneur, il avait mis toute son énergie, des jeunes aux séniors, pour son club » source Polynésie 1e


Rédigé par SB le Lundi 8 Février 2016 à 14:42 | Lu 1621 fois