Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le conducteur était ivre : "C'est un véritable terroriste routier "



PAPEETE, le 19 janvier 2017 - La journée festive a failli tourner au drame quand le conducteur de la voiture a percuté de plein fouet deux piétons en septembre dernier à Tautira. Le pêcheur écope de un an de prison avec sursis et son permis est suspendu pendant 18 mois.

La journée du 18 septembre 2016 avait été longue pour cet homme de 34 ans. Parti faire la fête avec ses amis depuis 10h30 du matin, le trentenaire a bu toute la journée, en bord de plage près de Tautira. Vers 21h45, lui et sa compagne, elle aussi fortement alcoolisée, décident de prendre la route pour rentrer chez eux. La route est droite, plutôt en bon état et éclairée par des lampadaires. Deux jeunes marchent sur le côté dans le sens des véhicules. C'est l'accident. "Vous vous êtes endormis au volant et quand vous vous êtes réveillés, l'accident avait eu lieu", relate le juge à la lecture du procès verbal. Vous avez reconnu boire de la Hinano en grande quantité, puis du whisky et de la vodka. Les victimes marchaient au bord de la route et ont été percutées par l'arrière."

L'une des victimes, âgée de 15 ans, n'est blessée que légèrement. Son ami avec qui il marchait, l'est plus sérieusement. Le garçon de 23 ans compte de multiples fractures et a subi un traumatisme crânien. Lorsqu'il est invité à rejoindre le banc des parties civiles, il tient sa jambe et titube. "Pourquoi avez-vous pris votre voiture alors que vous aviez bu?", interroge le président. Le prévenu, pêcheur et papa d'un petit garçon de huit ans, baisse la tête sans répondre. "Et si votre garçon se faisait écraser par une voiture?" Silence.

L'avocat des parties civiles rappelle en préambule de sa plaidoirie qu'il y a eu 27 morts sur les routes du fenua en 2016. Ce soir de septembre là, il y aurait pu en avoir deux de plus. L'avocat est revenu sur la violence de cet accident, qui aurait pu coûter la vie à ses clients. "Il s'en est fallu de peu… Elles auraient pu mourir! C'est particulièrement affligeant, inquiétant et préoccupant de voir un tel comportement sur la route! Il (le prévenu NDLR) créé une véritable insécurité sur la route! C'est un véritable terroriste routier, les mots sont forts mais c'est bien vrai ! Il peut frapper n'importe quand, peut tuer n'importe où et n'importe qui sans raison valable!"

Pour sa part, le procureur a rappelé que le prévenu aurait pu être jugé en comparution immédiate et, ainsi, risquer une peine plus importante.

Le tribunal correctionnel a reconnu l'intéressé coupable des faits. Il l'a condamné à un an de prison avec sursis et 18 mois de suspension de permis. La partie civile a été reçue.

Rédigé par Amelie David le Jeudi 19 Janvier 2017 à 16:18 | Lu 2603 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 07:48 Les syndicalistes ne lâcheront rien

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués