Tahiti Infos

Le collègue du mort de Papara mis en examen pour coups mortels


Tahiti, le 26 mars 2022 – Après la découverte, le 15 mars dernier, du corps sans vie d'un ouvrier de 37 ans sur le bord de route au PK 31 à Papara, le collègue avec lequel la victime avait passé la soirée la veille de son décès a été mis en examen vendredi pour "coups mortels". L'homme, soupçonné d'avoir poussé l'ouvrier d'un véhicule en marche, a été placé en détention provisoire. 
 
Au terme de 48 heures de garde à vue à la brigade de recherches de Faa'a, un homme a été mis en examen vendredi dans le cadre de l'information judiciaire ouverte pour des "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner" -plus communément appelés "coups mortels"- après la découverte, le 15 mars dernier, du corps sans vie d'un ouvrier de 37 ans au PK31 à Papara. L'homme, qui avait passé la soirée à boire avec l'ouvrier et qui était l'un de ses collègues de chantier et beau-frère, est soupçonné d'avoir poussé la victime d'un véhicule en marche. Après sa mise en examen vendredi, l'individu a été placé en détention provisoire.
 
Le corps sans vie de l'ouvrier avait été retrouvé le 15 mars à l'aube par des passants entre la mer et la route au PK31 à Papara. Des traces de freinage avaient été relevées à côté du corps. L'autopsie avait permis d'établir que la victime était décédée des suites d'un violent traumatisme crânien. S'il est renvoyé devant la cour d'assises, le suspect encourt 20 ans de réclusion criminelle.

Rédigé par Garance Colbert le Samedi 26 Mars 2022 à 07:48 | Lu 6457 fois