Tahiti Infos

Le cargo qui avait pris feu au large des Pays-Bas remorqué jusqu'à un port


Crédit Vincent Jannink / ANP / AFP
Crédit Vincent Jannink / ANP / AFP
La Haye, Pays-Bas | AFP | jeudi 03/08/2023 - Le cargo qui avait pris feu au large des Pays-Bas avec des centaines de voitures électriques à son bord a été remorqué jeudi jusqu'à un port du pays, ont déclaré les autorités qui ont évité la catastrophe environnementale redoutée.

Le Fremantle Highway "est arrivé à Eemshaven" (nord-est) plus d'une semaine après le début de l'incendie, a confirmé auprès de l'AFP Jente Wieldraaijer, porte-parole de l'autorité de sécurité locale. 

Des images de la radiodiffusion publique NOS ont montré le navire en partie brûlé arriver au port. 

Les autorités craignaient une catastrophe environnementale alors que le cargo avait pris feu à proximité de la mer des Wadden, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, avec plus de 10.000 espèces aquatiques et terrestres, et la mer du Nord.

La situation semblait largement sous contrôle depuis plusieurs jours, mais le mauvais temps en mer du Nord avait suscité de nouvelles inquiétudes quant à une fuite de pétrole ou même à un naufrage lors du remorquage vers le port.

Le cargo de 18.500 tonnes, battant pavillon panaméen, transporte selon la compagnie K Line qui affrétait le navire 3.783 voitures neuves, dont 498 véhicules électriques. 

Des experts se trouvaient à bord du cargo durant le remorquage effectué sur 64 kilomètres jeudi.

L'opération a démarré vers 5H00 (3H00 GMT), a indiqué l'Institut national néerlandais pour la gestion des eaux.

Une des voitures électriques à bord pourrait être à l'origine de l'incendie, qui s'est déclenché dans la nuit du 25 au 26 juillet. 

Le cargo se trouvait jusqu'à jeudi matin à 16 kilomètres au nord des îles Schiermonnikoog et Ameland, à cheval entre la mer du nord et la mer des Wadden. 

Il avait été remorqué jusqu'à cette position temporaire dimanche et lundi sur 66 kilomètres pour limiter l'impact de l'incident sur le trafic maritime.

Un bateau capable de nettoyer des déversements d'hydrocarbures en mer est resté à proximité du cargo.

"La majeure partie du navire a maintenant été inspectée et rien n'indique qu'il y ait encore un incendie", avait souligné l'Institut national néerlandais pour la gestion des eaux mercredi, indiquant que le navire était toujours intact sous la ligne de flottaison.

Le cargo était parti du port allemand de Bremerhaven pour rejoindre Port-Saïd en Egypte avant de reprendre la route pour Singapour, sa destination finale.

Un des 23 membres d'équipage évacués est décédé, plusieurs ont été blessés.

le Jeudi 3 Août 2023 à 04:30 | Lu 643 fois