Tahiti Infos

Le X éblouissant retiré du toit de l'ex-Twitter à San Francisco


JOSH EDELSON / AFP
JOSH EDELSON / AFP
San Francisco, Etats-Unis | AFP | lundi 31/07/2023 - La structure en forme de X, le nouveau nom de Twitter, installée sur le toit du siège de la plateforme, a été retirée après une plainte de la ville de San Francisco, nouveau rebondissement dans les rapports compliqués entre Elon Musk et les autorités locales.

La sculpture métallique installée vendredi a été démantelée lundi, a constaté une journaliste de l'AFP.

Le service d'urbanisme de la ville a confirmé le retrait et précisé dans un courriel que le propriétaire de l'édifice devrait payer des frais pour les permis de construire qu'il aurait dû obtenir et pour les frais d'enquête.

Un représentant de X avait refusé l'accès au bâtiment à un inspecteur vendredi et samedi, se bornant à lui indiquer qu'il s'agissait d'une "enseigne lumineuse temporaire pour un événement".

La nuit, la structure s'est animée d'un jeu de lumières vives.

Interrogés par des chaînes de télévision locale, des habitants du quartier se sont plaints d'un niveau de luminosité comme en plein jour, au point d'avoir été éblouis.

Contactée par l'AFP, X n'a pas donné suite dans l'immédiat.

Il y a une semaine, Elon Musk a rebaptisé Twitter "X", un symbole mathématique qu'il affectionne et qu'on retrouve notamment dans SpaceX, une de ses entreprises, et le prénom d'un de ses enfants, un garçon nommé "X Æ A-XII", ou "X" de son diminutif.

Le propriétaire du réseau social veut le transformer en plateforme à tout faire, sur le modèle de WeChat en Chine. 

"X est l'état futur de l'interactivité illimitée — centrée sur l'audio, la vidéo, la messagerie, les paiements/la banque — créant un marché mondial pour les idées, les biens, les services et les opportunités", avait expliqué la nouvelle directrice générale de l'entreprise, Linda Yaccarino.

"Belle San Francisco"

Mais le milliardaire a rencontré plusieurs obstacles avec la ville de San Francisco, qui est déjà intervenue la semaine dernière lorsque des ouvriers retiraient les lettres de l'enseigne originale sur l'arête du bâtiment. 

"Beaucoup de personnes nous ont fait des propositions alléchantes pour déménager le siège de X hors de San Francisco, d'autant que la ville est engagée dans une spirale tragique où les départs d'entreprises se succèdent", a déclaré Elon Musk sur le réseau social samedi. Mais "nous ne partirons pas", a-t-il promis. Son profil affiche une photo du X illuminé sur le toit.

"San Francisco, belle San Francisco, d'autres t'abandonnent, mais nous serons toujours tes amis", a-t-il poursuivi.

Plusieurs anciens employés de Twitter ont lancé des poursuites en justice contre l'entrepreneur.

Selon l'une de ces plaintes, déposée en mai, Elon Musk a clamé qu'il faudrait "lui passer sur le corps" pour qu'il paye le loyer du siège de la société.

Toujours selon ce document, son avocat Alex Spiro a déclaré que les propriétaires des locaux ne pouvaient pas s'attendre à recevoir un loyer alors que San Francisco est une "ville de merde".

Fin 2021, Elon Musk a déménagé le siège de son fleuron, Tesla, au Texas, un État à la fiscalité souple et au coût de la vie moins élevé. Il s'était écharpé avec les autorités californiennes au sujet de la fermeture obligatoire de l'usine au début de la pandémie.

A l'hiver dernier, l'équipe d'Alex Spiro avait tenté de faire déplacer un procès pour fraude contre son client de San Francisco au Texas, assurant qu'un jury impartial ne pouvait être constitué dans la ville démocrate.

le Mardi 1 Août 2023 à 06:48 | Lu 487 fois