Tahiti Infos

Le Taporo VI prend le relai du VII


Tahiti, le 4 mars 2022 - Le Taporo VI doit prendre le relai du VII sur la route des îles Sous-le-vent. Le navire devrait appareiller en début de semaine. Vendredi le Taporo VII était encore en fâcheuse posture à quai à Motu Uta, victime d'une importante voie d'eau.

Le Taporo VII présente toujours une importante gite sur bâbord, vendredi matin après une nuit d’intervention pour empêcher son chavirement. Un risque qui semble aujourd’hui évité. Mais le navire devrait rester immobilisé à Papeete plusieurs semaines. Ses salles machines sont complètement noyées. L’armateur prévoit d'affecter provisoirement le Taporo VI sur la tournée vers les îles Sous-le-vent. Le caboteur est attendu dans la journée de samedi en provenance des Tuamotu. Le chargement qui pourra être sauvé du Taporo VII devrait être embarqué à son bord dans le courant du week-end pour un départ vers les Raromatai "en début de semaine", nous indique-t-on sans plus de précision sur place. Jeudi en fin d’après-midi, à la suite d’une mauvaise manœuvre lors du chargement d’un conteneur, vers 17 heures, le Taporo VII a été victime d’une importante voie d'eau, tandis que sa rampe de chargement était ouverte. Deux des trois cales ont été envahies par près de 500 000 litres d’eau causant un important risque de chavirement à quai.

2 000 tonnes de marchandises

Lors d’une intervention qui s’est prolongée dans la nuit de jeudi à vendredi sous la coordination d’équipes de la sécurité civile épaulées par les pompiers de Papeete, le navire a pu être stabilisé. Vendredi matin, l’enjeu était de s'assurer que la quille du Taporo VII reposait bien sur le fond, à quai. Une équipe de plongeurs étaient sur place pour s'assurer de cela et confirmer la stabilité de l'assise du navire, malgré sa forte gite. "A partir de là, on pourra décharger, par levage de grue, tous les conteneurs entreposés sur le pont", explique le capitaine, Alban Brothers. Le pont supérieur du caboteur était encore encombré de 32 conteneurs. Deux des trois cales du Taporo VII étaient noyées, avec quantité de marchandises alimentaires, du ciment, du gravier et des parpaings. La troisième cale, située au niveau de quai, est épargnée. Elle contient des véhicules, du bois de construction et des colis divers. Le chargement total est estimé à 2 000 tonnes. "Ensuite, on lancera les opérations de pompage", complète le capitane. S’en suivront probablement d’importantes réparations avant que le navire ne puisse reprendre ses tournées commerciales.


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 4 Mars 2022 à 09:04 | Lu 3999 fois