Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le Salon du tourisme pour encourager les voyages inter-îles



PAPEETE, le 01 septembre 2016 - Le 17e salon du tourisme, avec son lot de promotions et réductions intéressantes, ouvre ses portes vendredi jusqu’à dimanche, salle Aorai Tini Hau à Pirae. Comme à chaque rendez-vous, l’objectif est de faire découvrir ou redécouvrir les cinq archipels aux résidents et aux locaux afin de doper l'activité du tourisme local.

Du 2 au 4 septembre, la 17e édition du salon du tourisme permettra de bénéficier d’offres et de réductions pour voyager dans les îles à moindre coût.

Si la demande à l'international représente le gros du marché du tourisme en Polynésie française, le tourisme local n’est pas à négliger avec 13,3 % des nuitées consommées en 2015.

C’est d’ailleurs pour contrer la tendance des Polynésiens et des résidents à passer leurs vacances à l’étranger qu’est né le salon du tourisme et ses réductions défiant toute concurrence. "L’objectif de la 17e édition du salon du tourisme reste le même qu’à sa création. Il faut développer le tourisme intérieur " indique Gina Bunton, directrice des opérations internationales chez Tahiti tourisme. "Nos cibles sont clairement les résidents et les locaux ", ajoute-t-elle.

Le salon du tourisme est devenu un rendez-vous incontournable pour ceux qui souhaitent découvrir la Polynésie et ses archipels. " Le second objectif de salon est de remplir les hébergements pendant les saisons creuses s’il reste des disponibilités", c’est peut-être là que le bât blesse, des disponibilités il y en a de moins en moins, cette année. Le ministre du Tourisme n’a eu de cesse de le répéter, avec un taux de remplissage moyen de presque 70 % à Tahiti, voire plus pour certaines îles des Iles sous le Vent, les hébergements touristiques sont remplis d’ici la fin de l’année. Ainsi, les hôtels et pensions de famille sont plus nombreux que les années précédentes à ne pas avoir fait le déplacement.

Cette année, il y aura 29 hôtels classés et 92 pensions de famille. Ainsi, on peut se demander si les places seront plus vite écoulées lors de cette édition, "si les partenaires locaux ont répondu présents, c’est qu’ils ont une offre à présenter aux clients. Mais le salon permet aussi de montrer le choix, les possibilités et le potentiel de découverte des îles et archipels de Polynésie. Le salon du Tourisme joue également un rôle d’information. C’est d’ailleurs la particularité du salon de septembre, les gens viennent se renseigner et prospecter avant d’acheter au salon de février". L’objectif de ce salon du tourisme est de faire mieux que les années précédentes, "l’idéal serait de faire plus de visiteurs que la dernière édition."

Par ailleurs, lors de la 16e édition, beaucoup s’étaient plaints du manque d’efforts des hôteliers et du fait que les offres étaient moins intéressantes que les saisons précédentes. "Nous ne maîtrisons pas les offres proposées. Les offres et les tarifs se font par rapport au contexte en général. Dans tous les cas les offres proposées au Salon sont plus intéressantes qu’en temps normal. Nous ne faisons que mettre en relation les professionnels du tourisme et la clientèle locale", se défend la représentante de Tahiti Tourisme. Par ailleurs dans le cahier des charges lors de l'inscription, il est demandé aux exposants de proposer des offres intéressantes au niveau tarifaire. C'est un moyen de garder l'essence du Salon, c'est à dire permettre aux locaux de visiter les îles à moindre coût.

Armez-vous de patience pour les longues files d'attentes qui vous attendent, car un séjour dans les îles à moindre coût en vaut certainement la peine.

La 15e édition du Salon du Tourisme en quelques chiffres :

En septembre derniers, lors du 15e salon du tourisme, les avaient été plutôt encourageants. Tahiti Tourisme espère faire mieux cette année :
237 exposants présents ;
187 stands ;
101 pensions de famille venues des cinq archipels ;
34 hôtels classés ;
38 compagnies de croisières et prestataires d’activités nautiques ;
12 prestataires d’activités bien-être et terrestres ;
21 prestataires d’autres activités (artisans, restaurants) ;
12 500 visiteurs sur les trois journées ;
2076 billets vendus ;
69,1 % des séjours vendus comportent un hébergement en pension de famille ;
20,9 % des séjours vendus comportent un hébergement en hôtel ;
6 757 nuitées vendues au total.

Informations pratiques

Salle Aorai Tini Hau
Tere Ai’a, du 2 au 4 septembre, de 8 à 18 heures (sauf dimanche à 16 heures). Entrée gratuite.
Plus d’infos sur www.salondutourisme.pf et sur les pages Facebook Salon du Tourisme Tahiti et ses îles et Tahiti Tourisme.

La clientèle résidente se remet à voyager dans les îles

En 2015, la fréquentation hôtelière de la clientèle résidente s’améliore par rapport à 2014 avec une hausse de 1,5 % enregistrée par l’ISPF. Ce regain limite l’impact de la baisse de la fréquentation hôtelière. En effet, l’année 2015 enregistre une diminution de 0,6 % de la fréquentation de la clientèle étrangère qui remplit 87 % des chambres louées en Polynésie française.

Les Résidents qui représentent 13,3 % en des nuitées consommées se sont rendus plus fréquemment dans les hôtels de Bora Bora et de Huahine.

Par ailleurs, la clientèle résidente fréquente plus la petite hôtellerie, c’est à dire les pensions de famille que l’hôtellerie classée. On constate cela dans les chiffres du salon du Tourisme. En effet, lors de l’édition de septembre 2015, 69 % des séjours vendus comportaient un hébergement en pension de famille, en février 2016, ils étaient 75,56 % à avoir choisi ce type d’hébergement. Les pensions de famille sont en effet plus accessibles financièrement pour les bourses locales.

À noter également que beaucoup de ceux qui voyagent dans les îles rentrent dans leurs familles ou bien vont chez des amis, ainsi ils dépensent en billet d’avion ou bateau, mais moins dans l’hébergement.


Rédigé par Marie Caroline Carrère le Jeudi 1 Septembre 2016 à 14:32 | Lu 2426 fois






1.Posté par tenauru le 02/09/2016 05:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et pour compléter tout ça, pourquoi pas de liaisons MARITIMES régulières (comme avant), inter îles sous le vent ?

2.Posté par Anonyme le 02/09/2016 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce que je n'ai jamais compris c'est le nombre de nuitées qu'ils perdent en n'ouvrant que les promotions au départ de Tahiti! "Il faut développer le tourisme intérieur" je pense qu'une bonne partie de ce tourisme intérieur concerne justement aussi les résidents des îles qui veulent découvrir d'autres îles au départ de la leur sans avoir à payer en plus un billet d'avion pour Tahiti!! Déjà que s'ils veulent en bénéficier ils doivent se rendre à ce salon, ça fait déjà ça en plus que tout autre résident de Tahiti n'a pas a dépenser!
A quand le changement!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 16:57 Le prix de la vanille affole les grands pâtissiers

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance