Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le Président fidjien en tournée en Mélanésie



Le Président fidjien en tournée en Mélanésie
PORT-VILA, mercredi 23 octobre 2013 (Flash d’Océanie) – Le Président des îles Fidji, Ratu Epeli Nailatikau, poursuivait en milieu de semaine une tournée mélanésienne dans les pays proches, et successivement les îles Salomon et Vanuatu.

Accueilli mercredi en grande pompe à l’aéroport international de Port-Vila par le Président du Parlement Philip Boedoro (qui assure actuellement l’intérim de la Présidence de la République, le Président Iolu Abbil étant en Australie pour raisons médicales), le chef de l’État fidjien devrait notamment s’entretenir avec le Premier ministre Moana Carcasses (tout juste de retour d’un déplacement en France où il a rencontré son homologue français Jean-Marc Ayrault en marge d’une exposition consacrée à l’art Kanak de Nouvelle-Calédonie).
Au plan subrégional, l’escale de Port-Vila sera aussi l’occasion de rencontres avec Peter Forau, Directeur Général du Groupe Mélanésien Fer de Lance (GMFL), qui regroupe Fidji, les îles Salomon, Vanuatu, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le mouvement politique indépendantiste FLNKS de Nouvelle-Calédonie.

Le Président fidjien devrait aussi à l’occasion de ce séjour rencontrer les membres de la communauté fidjienne résidant dans la capitale vanuatuane.
Autre objectif de cette série de visites mélanésiennes : renforcer les relations intra-mélanésiennes et exprimer la gratitude de Fidji vis-à-vis de ces États voisins et de leur groupement subrégional, pour avoir ces sept dernières années, maintenu une posture « compréhensive » et « solidaire » vis-à-vis du gouvernement fidjien issu du putsch de décembre 2006.
Les membres du GMFL ont aussi exprimé le même genre de sentiment face aux annonces de Suva concernant la récente promulgation, début septembre 2013, d’une nouvelle Constitution fidjienne et l’annonce de la tenue d’élections pour septembre 2014
Aux îles Salomon, un message similaire a été transmis au Gouverneur Général Frank Kabui et au Premier ministre Gordon Darcy Lilo, avec en prime l’inauguration d’un conseil de promotion des échanges commerciaux bilatéraux.
Lors d’une récente visite en juillet 2013, à l’occasion des cérémonies d’anniversaire de l’indépendance des Salomon, en 1978, le Contre-amiral Premier ministre fidjien Franck Bainimarama avait appelé de ses vœux une intensification des relations entre les deux pays et était même allé jusqu’à proposer l’envoi de soldats et de policiers fidjiens dans cet archipel, sur fond de retrait de la composante militaire de la Mission Régionale d’Assistance aux îles Salomon (RAMSI, principalement financée par l’Australie et la Nouvelle-Zélande).

pad

Rédigé par PAD le Jeudi 24 Octobre 2013 à 05:57 | Lu 283 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués