Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le Premier ministre de Vanuatu déjoue la première motion de la mandature



Le Premier ministre de Vanuatu déjoue la première motion de la mandature
PORT-VILA, lundi 10 décembre 2012 (Flash d’Océanie) – Le Premier ministre de Vanuatu, Sato Kilman, réélu à ce poste mi-novembre 2012, a finalement déjoué lundi une motion de censure déposée à son encontre par un groupe de députés de l’opposition.

Cette motion, signée à l’origine par 29 des 52 députés, avait fait l’objet de nombreux revirements depuis son dépôt au Secrétariat Général du Parlement, le vendredi 30 novembre 2012.
D’abord jugée recevable par ce secrétariat, elle avait ensuite été jugée non valide par le Président du Parlement, l’ancien ministre de l’intérieur, George Wells.
Les motionnaires avaient ensuite porté l’affaire en urgence devant la Cour Suprême, qui, vendredi 7 décembre 2012 au matin, estimait qu’aux termes de la Constitution, ce texte méritait d’être débattu devant le Parlement, issu des toutes récentes législatives du 30 octobre 2012.

La Cour ordonnait dans la foulée la convocation en urgence d’une session extraordinaire de l’Assemblée, avec pour ordre du jour le débat de cette motion.
Le même jour, en début d’après-midi, le Parlement se réunissait, conformément aux ordres de la justice, pour débattre cette motion.
Or, la plupart des élus soutenant ce texte avaient jugé opportun de ne pas se présenter, forçant le Parlement à déclarer un manque de quorum (deux tiers des 52 élus requis, soit 34 députés) et d’ajourner les débats au lundi 10 décembre 2012.
Au cours des jours précédents, M. Kilman avait à la hâte procédé à son premier remaniement ministériel, offrant ainsi un portefeuille (agriculture) à un député de l’opposition, l’ancien journalistes Kalfau Moli.

Lundi, lors de cette nouvelle réunion en séance extraordinaire de l’Assemblée (et pour laquelle le quorum requis n’était plus de d’une majorité simple, soit 26 députés), le score s’est révélé défavorable à l’opposition : la motion a été rejetée par 27 voix contre 23, et une abstention, rapporte lundi la presse locale.

pad

Rédigé par PAD le Lundi 10 Décembre 2012 à 06:02 | Lu 391 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus