Tahiti Infos

Le Pen prête à ne pas présenter de candidats RN face à des LR pour "faire le rassemblement"


Crédit JULIEN DE ROSA / POOL / AFP
Crédit JULIEN DE ROSA / POOL / AFP
Paris, France | AFP | lundi 10/06/2024 - Marine Le Pen a assuré lundi que le RN était "bien sûr capable" de ne pas présenter de candidat face à des candidats LR avec lesquels un accord aurait été trouvé, afin de "faire le rassemblement" lors des législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet.

"C'est ce sur quoi nous travaillons mais avec des points politiques sur lesquels chacun se met d'accord. (...) Je pense qu'avec un grand nombre d'élus, nous le sommes", a-t-elle expliqué sur TF1, évoquant "un projet fondé sur deux grands chantiers, la défense du pouvoir d'achat et le redressement de l'économie et la lutte contre l'insécurité et l'immigration".

La triple candidate malheureuse à l'élection présidentielle avait reçu dans l'après-midi sa nièce Marion Maréchal, tête de liste des zemmouristes de Reconquête.

"J'ai rencontré d'ailleurs un certain nombre d'autres responsables pour pouvoir justement construire cette majorité", a-t-elle assuré, en considérant que "c'est ce que les Français attendent de nous". 

"Ils ont lancé un signal clair. Ils ont dit: ‘Nous souhaitons que l'on change de direction’. Eh bien, nous leur disons chiche ! Nous sommes prêts à le faire, avec enthousiasme (et) soulagement, parce que je pense qu'on fait gagner ainsi trois ans au pays", a poursuivi Mme Le Pen, appelant à "être capable de rassembler, de s'ouvrir à tous les hommes et les femmes de bonne volonté qui sont des patriotes, qui clairement sont en désaccord avec la politique d'Emmanuel Macron et qui souhaitent venir avec nous pour construire une majorité stable".

"On a une chance historique de permettre au camp national de remettre la France sur les rails", a-t-elle dit.

Elle a par ailleurs indiqué qu'en cas de victoire du Rassemblement national lors des élections législatives anticipées, Jordan Bardella avait vocation à devenir Premier ministre, et non elle-même.

"Depuis des mois, nous travaillons avec Jordan Bardella dans le cadre d'un couple exécutif dans le but de remplir au mieux les fonctions que les Français nous confieraient. Moi vers la présidence de la République, lui vers Matignon, il n'y a aucune raison de changer cela", a fait valoir la députée du Pas-de-Calais.

le Lundi 10 Juin 2024 à 10:45 | Lu 385 fois