Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le Conseil d'Etat s'est penché sur le haut-conseil



PAPEETE, le 2 mars 2015. Le Conseil d’État a examiné lundi les questions de droit posées par le tribunal administratif de Papeete au sujet du haut-conseil. Il doit rendre son avis dans les prochains jours.


En décembre dernier, le tribunal administratif de Polynésie française avait décidé de renvoyer plusieurs questions au Conseil d’État concernant le haut-conseil de la Polynésie française. Le tribunal administratif avait été saisi par Oscar Temaru, Brenda Tautu et le haut-commissaire de la République de demandes d’annulation d’actes relatifs au haut conseil.

Le tribunal administratif avait sollicité le Conseil d’État
pour avis sur des questions de droit notamment en ce qui concerne l’étendue des attributions du haut-conseil. Il est saisi d'un arbitrage sur la question de savoir si le Pays pouvait prévoir, sans empiéter sur les compétences de l’Etat, qu’un magistrat administratif en détachement puisse présider le haut-conseil de la Polynésie française. La haute juridiction est aussi saisie au sujet du régime indemnitaire des membres du haut-conseil, afin d’apprécier si cet aspect peut relever d’une délibération complétée d’un arrêté, comme cela a été fait, ou bien s'il devait faire l’objet d’une loi du Pays.

Le rapporteur public du Conseil d’État
a prononcé ce lundi ses conclusions. Les autres juges ne sont pas obligés de suivre son avis. Ils pourront rendre un jugement différent de la solution qu'il propose. A l'issue de l'audience, l'affaire a été mise en délibéré. La décision devrait être notifiée dans quelques jours.

Quand le tribunal administratif sera en possession des réponses de la haute juridiction aux questions de droit, il reprendra ensuite le dossier pour une décision attendue à la fin du premier semestre 2015.



Le haut-conseil rend des avis consultatifs

Le haut-conseil est « chargé de rendre des avis sur toute question de nature juridique, de rédaction ou de codification de textes normatifs, de participer à l’amélioration de la qualité, de l’intelligibilité et de l’accessibilité du droit en Polynésie française, ou encore en matière de déontologie des agents publics ou de relations entre les usagers et l’administration », note l'autorité dans son rapport annuel d'activité 2013-2014. Son président est obligatoirement choisi parmi les membres de la juridiction administrative (conseillers d’État, maîtres des requêtes au Conseil d’État ou magistrats du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel ayant atteint le grade de président) ; l’intéressé est détaché de plein droit auprès du Pays. Entre septembre 2013 et novembre 2014, le haut-conseil a rendu 204 avis et recommandations.

le Lundi 2 Mars 2015 à 15:33 | Lu 958 fois







1.Posté par Info le 02/03/2015 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce serait vraiment drôle que le texte soit encore une fois invalidé...

Et pendant ce temps, m'sieur Diemert émarge à 2,3 MF/mois.

2.Posté par josephine le 03/03/2015 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça m'horripile de savoir qu'il gagne 2 millions par mois et que je vois mon nunaa qui crève de faim!!!!!!!!!!
à dissoudre ce haut-conseil! merci qui?? merci encore gastounet flosse!!

3.Posté par emere cunning le 03/03/2015 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ info,
eiaha 'oe s'inquiètes, il sera encore invalidé. Ce n'est pas dans leur intérêt que ce Pays avance.
@ Joséphine,
O vai taata e 'ore e ma'e'e i te aufauraa tena rahiraa moni ?
Te fifi noa, e'ita pai e oti ia taua i te rave, e zozéfine.
'Ua haere ratou i te haapiiraa teitei, a pata poro noa ai taua.
No reira, a feruri e a haere i te haapiiraa e faaï te upoo i te 'ite.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Août 2020 - 16:45 Les sociétés Delano se défendent à Miri

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus