Tahiti Infos

Le Chili passe à la semaine de 40H, contre 48H majoritairement en Amérique latine


Crédit Raul ZAMORA / ATON CHILE / AFP
Crédit Raul ZAMORA / ATON CHILE / AFP
Santiago du Chili, Chili | AFP | mardi 11/04/2023 - Le Parlement chilien a définitivement adopté mardi une loi de réduction du temps de travail de 45 à 40 heures hebdomadaires, qui sera mise en œuvre progressivement au cours des cinq prochaines années.

Le Chili rejoint ainsi l'Equateur et le Venezuela, seuls autres pays d'Amérique latine où la semaine de travail est de 40 heures. Elle est de 48 heures en Argentine, Bolivie, Colombie, Costa Rica, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay ou encore au Pérou. Et de 44 heures au Brésil.

Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l'Amérique latine est l'une des régions du monde où le temps de travail annuel est le plus important et où l'économie informelle est la plus élevée. 

Au Chili, 27,3% de la main-d'œuvre officie dans le secteur informel, c'est-à-dire non déclaré et donc non soumis à l'impôt.  

Le président de gauche Gabriel Boric s'est félicité sur Twitter de pouvoir "enfin célébrer (...) un projet profamille qui vise de meilleures conditions de vie pour tous". Selon lui "des améliorations telles que les #40Heures sont indispensables pour nous rapprocher d'un nouveau Chili, plus juste, et d'une vie plus épanouie".

Le projet de loi, qui avait déjà été voté par le Sénat, a été approuvé par la Chambre des députés par 127 voix pour, 14 contre et 3 abstentions.

La nouvelle loi, qui doit être promulguée par le président Boric, sera mise en œuvre progressivement. D'ici un an, la semaine de travail sera abaissée à 44 heures, puis 42 heures au cours de la troisième année de mise en œuvre, et enfin 40 heures au bout de cinq ans, sans réduction de salaire.

le Mercredi 12 Avril 2023 à 05:32 | Lu 670 fois