Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le Canadien Barrick cède trois mines d'or australiennes pour 300 millions de USD



Le Canadien Barrick cède trois mines d'or australiennes pour 300 millions de USD
MONTRÉAL, 22 août 2013 (AFP) - Le premier producteur mondial d'or, le canadien Barrick Gold, va céder trois mines situées en Australie à son concurrent sud-africain Gold Fields pour 300 millions de dollars US, selon des communiqués publiés séparément par les deux groupes.

Les mines de Granny Smith, Lawlers et Darlot ont produit l'an dernier 452.000 onces (12,8 tonnes d'or) et disposent de réserves prouvées et prouvables de 2,6 millions d'onces (74 tonnes).

Gold Fields bénéficie de la possibilité de payer la moitié de cette acquisition avec ses propres titres et le prix pourra éventuellement être ajusté à la baisse jusqu'à 30 millions de dollars, a précisé le groupe sud-africain.

Les deux sociétés espèrent finaliser la transaction le 1er octobre.

Les trois mines cédées, situées dans le gisement de Yilgarn South, affichent un coût de production de 1.137 dollars l'once, nettement supérieur au coût moyen de production de l'ensemble du groupe Barrick (compris entre 900 et 975 dollars l'once).

Mais Gold Fields espère pouvoir capitaliser sur les synergies possibles entre ces mines et sa propre mine voisine d'Agnew, dont les coûts de production sont particulièrement bas, a-t-il expliqué.

Cette vente témoigne "des nouveaux progrès accomplis pour optimiser le portefeuille (d'actifs) du groupe et pour maximiser notre flux de trésorerie en faisant preuve de discipline dans l'allocation de nos ressources financières", a souligné le directeur général de Barrick Jamie Sokalsky, cité dans le texte.

Barrick, qui a laissé inchangées ses prévisions de production pour l'année en cours, a enregistré au deuxième trimestre une énorme perte de 8,5 milliards de dollars après avoir procédé à d'importantes dépréciations d'actifs.

Après cette transaction, Gold Fields réalisera 42% de sa production en Australie, 34% au Ghana, 13% au Pérou et 11% en Afrique du sud.

Rédigé par () le Samedi 24 Août 2013 à 06:32 | Lu 459 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 05:40 Double hommage à Samuel Paty en Nouvelle-Calédonie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus