Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le Bougainville, "théâtre d'une convention" avec le collège de Hitiaa



Une petite vingtaine d'élèves de 3e du collège sont montés à bord du bateau ancré dans la mythique baie de Hitiaa à la découverte de la Marine nationale.
Une petite vingtaine d'élèves de 3e du collège sont montés à bord du bateau ancré dans la mythique baie de Hitiaa à la découverte de la Marine nationale.
Papeete, le 17 janvier 2019 - Une convention " classe de défense et de sécurité globale" a été signée jeudi 17 janvier entre le collège de Hitiaa et le bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer, Bougainville. Pour cette occasion, une petite vingtaine d'élèves de 3e du collège sont montés à bord du bateau ancré dans la mythique baie de Hitiaa à la découverte de la Marine nationale.


Le symbole était fort hier, un peu plus de 250 ans après l'arrivée dans la baie de Hitiaa du navigateur Bougainville, le bâtiment de soutien et d'assistance outre-mer (BSAOM), Bougainville, avait jeté l'ancre au même endroit pour accueillir la signature de la convention "classe de défense et de sécurité globale" entre le collège de Hitiaa et le bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer, Bougainville.
Placée sous l’égide du Polynôme académique de Polynésie française, cette convention, la 12e de ce genre en Polynésie française, a été conclue entre le collège de Hitiaa et le bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer Bougainville ce jeudi.
"Plus qu'un partenariat, cette convention montre la réelle complicité qu'il existe avec l'armée", précise le vice-recteur, Philippe Couturaud, venu sur le bateau signé la convention avec un certain nombre de personnalités, dont la ministre de l'Education, Christelle Lehartel et le contre-amiral, Laurent Lebreton.

"UNE SUPERBE OPPORTUNITÉ POUR NOS ÉLÈVES"

La ministre de l'Education, Christelle Lehartel et le contre-amiral, Laurent Lebreton.
La ministre de l'Education, Christelle Lehartel et le contre-amiral, Laurent Lebreton.
Intégrées à un projet d’établissement, ces " classe de défense et de sécurité globale" permettent aux élèves de vivre une expérience intéressante et susceptible de les aider dans leur scolarité. Loin d’être des filières de préparation pour les armées, ces classes ont pour vocation de constituer un support permettant de donner plus de sens à l’enseignement et de faciliter l’apprentissage des élèves en les motivant. "C'est une superbe opportunité pour nos élèves. Ce partenariat doit vraiment les aider à se remotiver dans leur parcours. Ce projet de classe permet à nos élèves de découvrir les différents métiers de la Marine. Beaucoup de nos élèves ne sont jamais sortis de Tahiti, cela les ouvre vers l'extérieur. A terme, on doit mettre en place une correspondance avec le Bougainville quand il sera en mission, l'équipage doit également venir en mai nous rendre visite au collège", explique Patricia Lamaud, proviseure du lycée de Hitiaa.
Et à voir la petite vingtaine d'adolescentes, à l'exception d'un garçon, venue sur le bâtiment, la présentation du navire et de ses différentes missions semblait en passionner plusieurs. "C'est carrément intéressant, je ne m'imaginais pas cela comme ça, c'est bien de pouvoir mettre des images, d'avoir plus d'informations. Ça me motive de voir tout ça. (…). Mon père est militaire", reconnaît Tokelanie, 14 ans, qui se verrait bien s'engager un jour dans la Marine.

DES "PETITS MATELOTS EN HERBE"

Les jeunes ont participé aux différents ateliers.
Les jeunes ont participé aux différents ateliers.
Il faut dire que du côté des différents ateliers de découvertes proposés aux jeunes élèves, les membres de l'équipage du BSAOM Bougainville n'ont pas lésiné sur leurs efforts.
Mise en situation réelle avec essayage de tenue en cas d'incendie (masque compris) ; sauvetage et portage d'un blessé dans une civière ou encore découverte des armes ou du matériel de plongée, les "petits matelots en herbe" ont multiplié les expériences. Une vraie immersion dans le quotidien de l'équipage du Bougainville !

Capitaine de corvette, Owen O’Neill, commandant de l'équipage B du (BSAOM) Bougainville :

"La transmission des valeurs et du savoir-faire"

"Je suis très content de ce parrainage avec le collège de Hitiaa, car il y a une symbolique très forte à être ici dans cette baie. Personnellement, j'accorde beaucoup d'importance à la transmission des valeurs et du savoir-faire. La Marine a besoin de recruter pour pouvoir effectuer librement toutes ses missions. On a besoin d'expliquer aux gens ce que l'on fait afin de susciter, pourquoi pas, l'envie chez les jeunes de faire notre métier. Et si on ne suscite pas l'envie de faire notre métier, on transmettra certaines valeurs qui sont les nôtres comme l'engagement, le service, la vie en équipage... Ce sont des valeurs qui me tiennent à cœur et qui sont importantes à transmettre aux jeunes dans leurs vies.
Je considère que l'on a reçu un héritage particulier des anciens marins. Nous sommes aujourd'hui dans la baie où Bougainville accosta, c'est un de nos très grands anciens, qui a fait de grands efforts, il ne faut pas que cela soit vain. Ils ont fait beaucoup de choses pour le rayonnement de la France.
On se doit avec l'équipage de transmettre à notre tour ce que l'on a reçu."

Rédigé par Pauline Stasi le Jeudi 17 Janvier 2019 à 16:24 | Lu 813 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Mars 2019 - 17:04 La Tortue d'Or reste à Arue

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net