Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La vente d'hydroxychloroquine strictement recadrée



Photo d'illustration : PHOTO : Gérard Julien / AFP
Photo d'illustration : PHOTO : Gérard Julien / AFP
Tahiti, le 8 avril 2020 - La prescription et la délivrance en pharmacie des médicaments à base d'hydroxychloroquine est dorénavant interdite en dehors d’un établissement hospitalier. 
 
La prescription et la vente en pharmacie des médicaments à base d'hydroxychloroquine est interdite par un arrêté pris en Conseil des ministres, depuis mercredi. Le encadre strictement la prescription par les médecins et la délivrance par les pharmacie des spécialités pharmaceutiques Plaquenil, Nivaquine, Kaletra ainsi que les préparations à base d'hydroxychloroquine, de chloroquine ou à base de l'association lopinavir/ritonavir. 

Seul le Centre hospitalier de la Polynésie française pourra mettre en œuvre ces protocoles et uniquement pour les patients qu’il est amené à prendre en charge atteints par le Covid-19. Les médicaments seront alors délivrés par la pharmacie du CHPF. Leur prescription sera sous la responsabilité d’un médecin exerçant à l'hôpital.

Rupture de stock

Une augmentation de la prescription de ces médicaments par des médecins libéraux a en effet été constatée dernièrement. Elle est à l’origine de rupture de ces spécialités et préparations, au détriment des malades qui sont habituellement traités avec ces médicaments, dans le cadre de leur pathologie courante, précise un communiqué du gouvernement.

La prescription, la dispensation et l’administration l'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ritonavir sont autorisées pour le traitement des personnes atteintes par le covid-19 dans un établissement hospitalier.

Ces médicaments seront alors administrés, après décision collégiale, dans le respect des recommandations du Haut conseil de la santé publique (HCSP) et, en particulier, de l’indication pour les patients atteints de pneumonie oxygéno-requérante ou d’une défaillance d’organe de patient Covid-19. 

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 8 Avril 2020 à 19:20 | Lu 1708 fois

Tags : CORONAVIRUS





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus