Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La traque du requin meurtrier se poursuit en Australie occidentale



Le jeune surfeur de 25 ans, Chris Boyd victime du squale
Le jeune surfeur de 25 ans, Chris Boyd victime du squale
PERTH, lundi 25 novembre 2013 (Flash d’Océanie) – Les autorités de l’État d’Australie occidentale (Sud-ouest) ont poursuivi lundi les tentatives en vue de retrouver et détruire le requin présumé responsable de la mort, samedi, d’un jeune surfeur de 25 ans, Chris Boyd.
Le jeune homme a été attaqué samedi matin, aux alentours de 9h00 (locales, GMT+8), à Umbies, près de la petite localité de Gracetown, à environ 270 kilomètres au Sud de Perth.
Depuis le décès de ce jeune homme originaire du Queensland et père de deux enfants, toutes les plages des environs sont restées fermées au public et les services des pêcheries ont monté des opérations en vue de tenter de trouver le squale, malgré les protestations des associations de protection de l’environnement qui s’opposent à ces méthodes concernant une espèce encore protégée.
Appelé à prendre position sur la question, le chef du gouvernement de cette région, Colin Barnett, exclut une opération d’abattage, mais semble favoriser un renforcement des mesures de sécurités aux abords des plages, en consultation avec les services locaux.
La mort de ce jeune surfeur, dont le bras gauche et une partie de la jambe droit ont été arrachés par le squale, a aussi provoqué un vif émoi au sein de la communauté des surfeurs de la région, où il s’agit de la troisième attaque de requin de ces dix dernières années (les précédentes ont eu lieu en 2004 et en 2010).
Le requin le plus probablement responsable de ce décès pourrait être un grand blanc, estiment les experts.

pad

La traque du requin meurtrier se poursuit en Australie occidentale

Rédigé par PAD le Lundi 25 Novembre 2013 à 05:15 | Lu 989 fois






1.Posté par jeanpierre. le 25/11/2013 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le requin d'une part est chez lui, l'Homme, avec sa pêche intensive et destructrice enlève une bonne partie du garde manger de ces prédateurs nécessaires à l'équilibre des océans, aussi ne faut il pas s'étonner que de plus en plus d'attaques ont lieu, les proies potentielles du requin étant de plus en plus prés des côtes. Il est facile de constater que la ou il n'y a pas de surpêche, les attaques de squales sont très rares, avec pourtant de très nombreux requins.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués