Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La tortue "Georges le Solitaire" embaumée aux Etats-Unis avant un retour au Galapagos



La tortue "Georges le Solitaire" embaumée aux Etats-Unis avant un retour au Galapagos
QUITO, 12 mars 2013 (AFP) - Un temps considéré comme le dernier représentant de son espèce, "Georges le Solitaire", une tortue centenaire, originaire des Galapagos, a été envoyé aux Etats-Unis pour y être embaumé, avant de regagner le célèbre archipel équatorien, a annoncé mardi la direction du Parc national des Galapagos (PNG).

La mort de cet animal, survenue le 24 juin dernier sur l'île Pinta, avait suscité une forte émotion car elle avait sonné le glas de l'espèce "Geochelone Abigdoni", avant que d'autres spécimens ne soient découverts dans cette réserve naturelle isolée dans l'océan Pacifique, à 1.000 kilomètres des côtes de l'Equateur.

Ses restes ont été transportés par avion dans un caisson spécial en direction de New York, où le Musée américain d'histoire naturelle va se charger de l'opération de taxidermie, selon un communiqué diffusé par le PNG.

Une fois embaumé, "Georges le Solitaire" retrouvera l'archipel des Galapagos pour y être exposé dans un musée qui sera construit sur le site même où l'animal a vécu depuis sa découverte en 1971.

La tortue s'était éteinte de cause naturelle, après plusieurs tentatives infructueuses de reproduction, dans un centre d'élevage.

Considérée comme un symbole de la lutte pour la protection de l'écosystème, elle avait été inscrite en juillet dernier par le gouvernement équatorien au patrimoine national.

Entre 30.000 et 40.000 tortues d'une dizaine d'espèces différentes, dont certaines peuvent atteindre 1,80m et vivre jusqu'à 180 ans, peuplent les îles Galapagos.

Cet archipel, classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco depuis trois décennies, est célèbre pour avoir inspiré la théorie de l'évolution des espèces au naturaliste britannique Charles Darwin.

axm-pz/bbc

Rédigé par AFP le Mardi 12 Mars 2013 à 10:57 | Lu 405 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 07:33 La mer vengeresse dévore l'Albanie

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies