Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La tolérance pour récupérer ses colis à Motu Uta va disparaitre



L'accès au Terminal de commerce international, normalement restreint, est aujourd'hui possible pour les particuliers ayant des colis à récupérer. Une tolérance qui va disparaitre au 1er juillet 2016.
L'accès au Terminal de commerce international, normalement restreint, est aujourd'hui possible pour les particuliers ayant des colis à récupérer. Une tolérance qui va disparaitre au 1er juillet 2016.
PAPEETE, le 22 janvier 2015 - Jusqu'à présent, les particuliers qui ont reçu un petit colis par bateau peuvent aller le récupérer facilement, directement au terminal de commerce international du Port, à Motu Uta. Mais la simplicité provoque de grosses failles de sécurité, qui seront colmatée dans les mois à venir.

Avis aux particuliers et entreprises qui ont l'habitude d'aller chercher eux-mêmes à Motu Uta les petits colis reçus par les bateaux internationaux. À compter du 1er mars, l'accès au terminal de commerce international (TCI) sera restreint à deux plages horaires : de 10h à 11h, puis de 12h30 à 13h30.

Et à partir du 1er juillet 2016, l'accès à la zone sous douanes sera tout simplement fermé aux particuliers, qui seront obligés de passer par un transitaire ou un transporteur pour récupérer leur bien. Un coût en plus, qui devrait faire grincer des dents…

NORMES DE SÉCURITÉ INTERNATIONALES

La justification officielle est un arrêté du haut-commissariat de juin 2015, visant à mettre en application les normes ISPS (pour "International Ship and Port Facility Security") en Polynésie. Actuellement les particuliers reçoivent très facilement des autorisations provisoires leur permettant d'entrer quelques minutes dans le terminal de commerce pour récupérer leur colis, alors même que la zone est censée être d'accès restreint. Mais les nouvelles normes internationales, contrôlées par des inspecteurs, doivent assurer que les zones à accès limité soient respectées. Le haut-commissariat a donc décidé de renforcer la sécurité TCI, les épis du quai des paquebots, les mouillages forains de Raiatea ainsi que les installations pétrolières et gazières de Motu Uta et Fare Ute.

L'autre justification invoquée par le Port Autonome est que la situation, selon un document diffusé par la direction du Port, est "très risquée, aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels du secteur (coactivité avec les engins de manutention, aucune connaissance de la zone par les particuliers, etc.)."

Cette décision vient compléter les autres mesures prises pour sécuriser les zones portuaires, comme la fermeture du pont de Motu Uta après 20h et les week-ends, décidée en octobre 2014. Un renforcement de la sécurité qui n'est pas du goût du grand public. La fermeture de la zone industrielle a touché groupes de danses, de percussions locales ou fêtards qui ont perdu un lieu idéal pour faire du bruit sans déranger le voisinage. Cette nouvelle mesure va cette fois attaquer les petits importateurs directement au porte-monnaie, et devrait être tout aussi impopulaire. Le prix de la sécurité…

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 22 Janvier 2016 à 12:52 | Lu 6034 fois







1.Posté par tortue verte le 22/01/2016 13:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au lieu d'aménager un endroit sécurisé pour tous, on rajoute des taxes... Donc ça ne va plus être 40% de taxes, mais 50%... Et après on s'étonne de la mauvaise image qu'ont les douanes...

2.Posté par FAFARUX le 22/01/2016 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Protégeons les gros importateurs au détriment des petits! Pratique très courantes dans nos îles!
Normalement, les portes en zone hors douane devaient s'ouvrir pour permettre la sortie des petits colis sans prendre les risques en zone de manutention. mains non voyons! que du chalala! J'invite la CCISM et l'autorité de la concurrence à se manifester et casser ces pratiques honteuses

3.Posté par Mathius le 22/01/2016 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il va falloir nous expliquer comment la securité sera meilleurs., par quel tour de passe passe parce que les particulier n'ont plus accès à la douane pour chercher leur colis que la securité sera meilleurs. Il faut arrêter de nous prendre pour des demeurer, ã moins qu'il y a complaise envers les transitaires de certaines autorités d'état et du pays. Au fait les pêcheurs et autres bateaux devront t'ils demander à un transitaire pour accéder à leur bateaux? Comment le plombier pourra avoir accès pour réparer les douches de la douane? Et la nuit venu comme rien n'est éclairé je suppose donc que les gardiens ont des lunettes de nuit, existent ils vraiment?...... Bref lorsque on veux faire des économies de personnels et autre alors c'est plus facile de plumer le peuple.
Rien que le fait que Mario Banner a été viré c'est déjà réduire la securité de motu uta par les competences du métier de l'ex directeur. A moins que cela a été calculé pour. Alors où est la réforme monsieur le ministre?

4.Posté par Tatane le 22/01/2016 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si on pouvait mettre autant d'ardeur à nous faciliter la vie plutôt qu' à nous la compliquer !!!!

5.Posté par Piripirifaufau le 23/01/2016 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sûreté certes, mais n'y a t il pas quelques solutions? Genre déplacer le bureau des fonctionnaires très zélés surpayés/pas du tout sympas de la douane avec une partie en zone publique et le reste en zone réglementée? ce serait trop demander? ou trop intelligent?

6.Posté par Figueras le 23/01/2016 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore de l'argent en moins à mettre au cinéma, aux roulottes, aux sorties ect. C'est pas grave continuez à nous prendre la tête dîtes vous bien que l'argent nous on finit toujours par le retrouver d'un budget sur un autre. Pas sûr que vous puissiez en faire autant à l'échelle d'un pays.

7.Posté par Noel Flantier le 23/01/2016 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tahiti, pays sans touristes, et bientôt sans habitants, il restera les douaniers LOL

8.Posté par maohi le 23/01/2016 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faille de sécurité? Tout le monde sais que les plus grands voleurs sous douanes sont les personnes qui y travaillent (docker, manutentionnaire, douaniers, etc....)

C pas nouveau, donc commencez par faire du ménage en interne ^^

a bon entendeur

9.Posté par teupoo le 23/01/2016 20:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C quoi encore ces magouilles les particuliers nauront plus droit d''accès aux zones sous douane il faudra payer un transitaire ou un transporteur.Qui seront les bénéficiaires ?

10.Posté par emere cunning le 23/01/2016 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Noël Flantier,
vous oubliez les pauvres transitaires qui n'en ont pas assez en pocheS...

11.Posté par Hirinake le 23/01/2016 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plus de 20 ans je suis employee au Port autonome, ces problemes ont toujours existe,,mais il faut bien trouver un systeme conciliant entre les besoins des usagers prives et les regles de securite. L'ancien directeur du Port autonome MB avait pourtant trouver la bonne solution, faire des boxes pour chacun des trois acconiers sur le liner juste en dehors de la zone sous-douanes....et tout le monde etait content plus personne n'entrait en cette zone et les clients y trouvaient leur compte.
Eh ben non ces gates pourris des acconiers et douaniers refusaient de faire...10 petits metres pour leur controle de rien du tout ou sinon ils demandaient des primes ! Et aujourd'hui ce sont les premiers a roucouler. Ils n'ont pas honte encore des magouilles syndicales et les clients paient l'addition.

12.Posté par vanille le 24/01/2016 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les pauvres petits tahitiens, il va falloir encore payer un transitaire pour récupérer un petit paquet, que fait le gouvernement, il nous taxe taxe taxe jusqu'aux os, vivement les prochaines élections, il faut vraiment que le vieux lion revienne, déjà avec les dossiers RST, c'est un calvaire.

13.Posté par Mathius le 24/01/2016 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Édouard tu es bien parti pour tout perdre avec dès stupidités pareilles , es tu consciens que depuis un certain temps tu ressembles à Pyrrus avec certains mes magouilles grossières de tes proches?

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués