Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



" La symétrie " par Frédéric Précloux, Chiropracteur à Papeete



Photo d'illustration
Photo d'illustration
PAPEETE, le 7 octobre 2016. Frédéric PRÉCLOUX, D.C.(Doctor of Chiropractic) Chiropracteur diplômé de Los Angeles (1986). L’être humain que nous sommes possède 2 yeux, 2 oreilles, 2 bras et 2 jambes. Nous pourrions penser que l’utilisation de notre corps se fait de façon parfaitement symétrique, cela semblerait logique. D’ailleurs, la plupart des gens supposent qu’ils utilisent autant leur côté gauche, que leur côté droit. Mais en réalité, rien n’est plus faux !

En effet, notre latéralisation qui est le fait d’être droitier pour 95% de la population, ou gaucher pour 5% seulement, fait fonctionner notre colonne vertébrale ainsi que l’ensemble de notre charpente, de façon totalement asymétrique.

Les simples gestes de se baisser, ou même de se pencher pour prendre un objet sur une chaise, répétés tout au long d’une journée, finissent par donner à notre corps un pli tout à fait particulier. Cette utilisation unilatérale de notre colonne vertébrale et de notre bassin, répétée chaque journée, chaque semaine, chaque mois, chaque année et chaque décennie, finit par déformer nos articulations ; c’est la fameuse « arthrose ».

En mécanique, il est bien connu que 2 pièces métalliques fonctionnant en porte à faux, finissent toujours par s’élimer et s’user. C’est pour cette raison qu’il existe dans tous les garages une intervention que l’on appelle : « Le réglage du parallélisme du train avant ».

Effectivement, il peut arriver en conduisant sa voiture, que la roue avant droite tape le trottoir. Cette action ne manquera pas de vriller l’axe de rotation de la roue. Autrement dit, la roue droite ne sera plus exactement parallèle à la roue gauche : C’est un défaut de parallélisme. Rien pourtant, ne pourra nous empêcher de rouler avec un tel défaut. Cela ne fait pas partie de la catégorie des pannes franches, il s’agit même du contraire. Le pneu va tout de même s’user de façon accélérée. Mais, le jour où une véritable panne mécanique se manifestera, elle sera le résultat d’une usure commencée depuis très longtemps. Notons toutefois que lorsqu’une pièce de voiture est usée, cela n’est pas trop grave, car on peut toujours la changer, en racheter une neuve ou une d’occasion, en tous cas, la remplacer n’est pas un problème.

Pour ce qui est de nos vertèbres, il en va tout autrement. En effet, existe t-il sur cette planète terre un endroit, ou encore un site internet connu seulement des initiés où l’on pourrait trouver des vertèbres de remplacement dans un état encore acceptable ? Même si c’était le cas, si l’on pouvait chiner des vertèbres de rechange, nous serions tout de même confrontés à un problème insurmontable : Trouver le chirurgien qui serait capable de remplacer nos vertèbres défaillantes. Car en effet, je rappelle que chacune de nos vertèbres renferme et protège notre moelle épinière. Pour changer totalement une vertèbre, il serait donc nécessaire de couper notre moelle épinière. Le problème c’est qu’une fois que la moelle épinière se trouve sectionnée, la vie ne peut plus circuler à travers elle. Voilà pourquoi le corps médical n’envisage même pas qu’un jour on puisse interchanger des vertèbres déformées par l’usure, c’est-à-dire par l’arthrose.

Autrement dit, nous naissons avec des vertèbres en bon état, mais l’utilisation asymétrique de notre corps, dont on a vu qu’elle était inéluctable, va immanquablement et imperceptiblement, user notre mécanique vertébrale tout au long de notre vie.

Il est vrai que l’arthrose n’est pas due uniquement à un problème d’asymétrie. Il y a tout de même une usure due au temps, due à l’âge, il faut le dire. Mais si l’arthrose était essentiellement due à l’âge, l’usure articulaire se ferait de façon régulière et uniforme sur l’ensemble de notre charpente… Or il n’en est rien ! Cette arthrose se trouve toujours située à des endroits particuliers qui sont différents d’une personne à une autre, ce qui prouve donc que les cibles de l’arthrose correspondent à des zones spécifiques d’un individu. Chaque personne utilise son corps de façon unique : Ne reconnaît on pas une personne à sa silhouette, à sa démarche, à sa façon de bouger ? Notons au passage qu’un chat ou un chien n’est ni droitier ni gaucher, et que les études prouvent que l’usure de son squelette est à la fois plus régulière et symétrique que chez l’humain. Il s’avère d’ailleurs plus difficile de reconnaître de nuit la silhouette de son chat, par rapport à celle de son voisin…

Mais alors, si le fonctionnement du corps humain relève de l’asymétrie comme nous l’avons vu, et si par ailleurs nos vertèbres sont forcément vouées à la dégénérescence, quelle est la solution à ce fonctionnement asymétrique qui semble inéluctable chez l’homme ? Que peut on faire pour préserver la jeunesse de ses articulations ?

La réponse est la même que pour notre mécanique automobile : Nous devons entretenir la symétrie de notre châssis. Toutes les possibilités allant dans ce sens sont bénéfiques. Il existe les techniques dites actives : Les étirements ou le yoga permettent de compenser l’asymétrie inhérente au fonctionnement humain. Mais il y a aussi la solution passive : Le réglage du parallélisme par un spécialiste assermenté ; un mécanicien des vertèbres capable de faire un réglage vertébral d’excellence. Le chiropraticien se trouve à votre service pour analyser, puis faire un réglage précis de votre mécanique vertébrale.

Une fois que votre colonne vertébrale a trouvé son réglage optimal, votre chiropraticien se trouve de nouveau à votre disposition pour entretenir le réglage de votre colonne vertébrale, car la clé du bonheur chiropratique se résume en un mot : L’entretien.

Comme pour notre voiture ! En effet, il ne nous viendrait pas à l’idée d’attendre que notre voiture tombe en panne, pour l’amener au garage… Pourquoi ? Parce que dès lors que l’on a déterminé la valeur de son véhicule, on réalise combien il est précieux et important, de l’entretenir afin de le préserver.

Mais, justement, notre premier véhicule n’est il pas notre corps ? Mais pour ce corps nous n’avons rien déboursé, évidemment ! C’est ce qui nous empêche de quantifier sa valeur. Cependant, notre colonne vertébrale est le fourreau osseux articulé protecteur de notre bien le plus précieux : Notre vie. S’offrir un entretien vertébral, c’est se garantir une colonne vertébrale en bon état afin de profiter de sa vie au maximum plus longtemps. Comme vous le voyez, la chiropratique est aussi à votre disposition, pour vous aider à atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés dans votre vie.

P.S. : Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le transmettre à vos amis, votre famille ou vos collègues, susceptibles également d’apprécier les informations qu’il contient.
Tel : 40 42 23 30 – Site Web:
http://www.chiropratiquedoucetahiti.pf

Rédigé par Frédéric Précloux le Vendredi 7 Octobre 2016 à 13:41 | Lu 1258 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies