Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La proviseure du lycée Gauguin devra être maintenue dans ses fonctions



PAPEETE, le 26 mai 2015. Six mois après une décision très controversée prise par la ministre locale de l'Education de ne pas renouveler pour deux ans, le contrat de mise à disposition en Polynésie française de la proviseure du lycée Gauguin arrivée en juillet 2013, la justice donne raison à cette cadre de l'Education nationale.
La décision prise par la nouvelle ministre de l'Education, Nicole Sanquer en octobre 2014, de ne pas renouveler, pour deux ans, le contrat de la proviseure du lycée Gauguin a été annulée, ce mardi, par le tribunal administratif. En clair, elle pourra rester en poste à l'issue de l'année scolaire en cours. Mieux : "Il est enjoint à la Polynésie française de présenter au haut-commissaire de la République une demande tendant au renouvellement de la mise à disposition de Mme Josiane X en vue de son maintien dans les fonctions de proviseure du lycée Paul Gauguin de Papeete, dans un délai de quinze jours à compter de la notification de la présente décision". Par ailleurs, le Pays devra verser à la proviseure écartée sans raison valable la somme de 150 000 Fcfp.

Dans ses explications, le tribunal administratif indique que si l'autorité administrative est en droit de ne pas prononcer un renouvellement, en revanche, elle doit "prendre sa décision dans le respect de la légalité". Or, "la proviseure du lycée Gauguin fait tout d’abord valoir, sans être contredite, que sa manière de servir donne toute satisfaction (…) que Mme X a démontré sa connaissance de l’établissement qu’elle dirige ainsi que sa maîtrise des missions qui lui ont été confiées, qu’elle ne s’est trouvée en difficulté devant aucune des questions posées, et que ses réponses n’ont donné lieu à aucune critique". Ainsi, selon la proviseure du lycée Gauguin, cette décision prise par Nicole Sanquer, tout juste nommée ministre de l'Education "a été prise pour des motifs politiques tenant aux relations conflictuelles qu’entretenait le vice-recteur alors en fonctions avec son époux, directeur de cabinet du précédent ministre chargé de l’éducation" .

C'est donc le tribunal administratif qui a taillé dans le vif de ces règlements de compte politiques entre les deux ministres de l'Education, à savoir Michel Leboucher et son successeur Nicole Sanquer. Le tribunal note au passage que "la Polynésie française, qui a d’ailleurs refusé de faire connaître les motifs du refus de renouvellement à la commission administrative paritaire consultée à titre obligatoire le 27 octobre 2014, n’en invoque aucun dans son mémoire en défense ; dans ces circonstances, eu égard à l’absence de tout reproche Mme X est fondée à soutenir que la décision attaquée est entachée d’erreur manifeste". Voilà une décision qui fera certainement jurisprudence dans l'avenir.

Rédigé par Mireille Loubet le Mardi 26 Mai 2015 à 16:49 | Lu 6866 fois







1.Posté par TevaTamahine le 26/05/2015 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo au tribunal administratif de Papeete qui fait preuve d'objectivité devant des comportements manifestement abusifs !

2.Posté par moana le 26/05/2015 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les expatriés protègent les expatriés. c'est la porte ouverte pour les expatriés de demander un CIMM a détriment des locaux à diplôme égale. Les diplômés locaux lauréat du CAPES iront enseigner en France, car la place est prise par des expats CIMM. C'est le retour de la colonisation.

3.Posté par David le 26/05/2015 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moana qu'est ce que tu racontes ?
Faut arrêter de se réfracter encore ses histoires de "colonisation" ! Ne vois-tu pas que ce sont des règlement de comptes ? Tout comme le règlement de comptes avec le lycée hôtelier !? Sans aucun motif ! Cette affaire devait voir le jour aussi au tribunal ! parce qu'être de france est devenue une raison suffisante pour virer des gens ?

Imagine seulement un moment qu'en france ils réagissent pareil pour les inscriptions dans les école de nos enfants polynésiens ? "non t'es polynésien! dehors" heureusement que non, on y accède par dossier. Et bien si ce proviseur est ici, c'est parce qu'il en a les compétences !

Fais pas comme s'il n'y avait pas de "pistonnage" à tahiti .. des gens qui gagnent 300 000F à rien faire parce qu'ils sont famille avec un tels !

ALORS! JUSTICE! la ministre exagère depuis l'affaire du lycée hôtelier !

4.Posté par tehei le 26/05/2015 19:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Où est l''océanisation des cadres ? Pourquoi ne pas laisser la place aux locaux d''abord ? Est ce qu''en Métropole nous les locaux sommes traité pareil ? Je comprends mieux pourquoi les étudiants polynésiens deviennent indépendantistes à leur retour !

5.Posté par Manao le 26/05/2015 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@tehei, tu dis n'importe quoi, mes enfants en métropole sont très bien traité et heureusement ils ne se sentent pas indépendantiste. C'est une chance pour eux de faire leurs études là-bas, ça leur fais découvrir autre chose et ça ouvre leur esprit. Plutôt que de se refermer sur nous même, voyage un peu et tu comprendras.

6.Posté par Proutprout le 26/05/2015 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aimons-nous les uns les autres, nous sommes tous frères et sœurs, non?
Pas de blancs, jaunes, noirs, bronzés

7.Posté par fafaru veoveo le 26/05/2015 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila !!!

Faudra plus dire " Taioro rentre chez toi"

8.Posté par LEPETANT le 27/05/2015 05:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les commentaires de Moana et de Tehei montrent que ce pays est bien mal parti.

9.Posté par moustique le 27/05/2015 05:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

S'agissant de fonctionnaires d'Etat, il n'est pas question de créer des règles spécifiques pour les originaires de Polynésie pas plus qu'il n'y en a pour les originaires de Corses ou du Limousin.
Vous voulez réserver les postes aux originaires de Polynésie, 2 options :
- ils quittent la fonction publique et sont rémunérés par la collectivité de Polynésie
- celle que je préfère : l'indépendance et on arrête de lire des inepties sur l'océanisation des cadres dans la République

10.Posté par vaio le 27/05/2015 08:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo moustique

11.Posté par abracadabra le 27/05/2015 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ouais d'accord pour ne pas renouveler leur CIMM mais certain c'est trop tard ils ont contourner le système ou st venu en couple en passer les concours et hop les voilà, ils sont tout simplement malin et bien plus diplômé que nos enfants, il faut juste être dans le bon syndicat pour avoir sa chance de revenir si tu es polynésiens et si ton souhait est de revenir pour ton fenua' comme quelque poignet l'on fait, tout en profitant de la méga prime mdr mais bon voilà c'est comme ça, si la ministre venait un jour à revoir ces copies sa va être un grand ménage mdr. jeunes polynésiens qui voudrait revenir au fenua passez chez le syndicat qu'on vous a parlez... c'est vrai que c'est un règlement de compte mais pour l'histoire du lycée hôtelier sa va être très différents, vu qu'il n'y a pas eu de suite pour cette affaire. mais on verra bien..........

12.Posté par Honu DEMER le 27/05/2015 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DEMER
Moana et Tehei...est-ce de l'ignorance ou de la désinformation volontaire? Renseignez-vous un minimum, cela vous évitera de passer pour des trolls!

13.Posté par Droulet le 27/05/2015 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et voilà ...comme d'habitude les faranis prennent la place des locaux...cette musique ça fait longtemps qu'on l'entend.
Le problème n'est pas là, cette proviseure fait elle bien son job ? OUI..alors il n'y a aucune raison de la virer !!
Nicole Sanquer est bien dans la tradition de son ministère , nombre de proviseurs qui avaient affiché des reproches à la DES ou au ministre lui même on été virés et il y a eu un antécédent au Lycée Gauguin avec une proviseure adjointe en 2005 et la aussi ça s'est terminé au tribunal et la fonctionnaire a été réintégrée .
Et pour répondre à ceux qui parlent d'oceanisation ils feraient bien de regarder les noms des proviseurs et des principaux du fenua, les natifs de la PF sont légion.

14.Posté par plouf le 28/05/2015 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

océanisation ?on oublie que les établissements scolaires doivent prioritairement former des élèves avant de donner du travail aux chômeurs

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 27 Octobre 2020 - 15:41 922 plants de paka saisis à Maupiti

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus