Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La nouvelle équipe du Belvédère à l’épreuve du feu le 26 décembre



La nouvelle équipe du Belvédère à l’épreuve du feu le 26 décembre
PAPEETE, le 21 décembre 2015 - Le fameux restaurant, perché sur les hauteurs de Pirae, s’est refait une beauté : changement de carte, d’équipe, d’agencement, d’organisation. Pour autant, les habitués y retrouveront vite leurs repères, les gourmands pourront toujours y déguster de la fondue, les visiteurs se délecter de la vue.

"Tout a été refait", annonce Julien Derudder, le nouveau propriétaire du Belvédère, en embrassant son établissement des yeux. "La cuisine, notamment, a été rasée, on a tout revu. Certains habitués se sentent perdus en entrant, ils sont un peu effrayés. Mais cette impression ne dure pas. On a volontairement laissé quelques repères forts qui rappellent l’ancien restaurant : la grille d’entrée, qui se trouve désormais à l’intérieur du restaurant, est restée, de même que la cheminée, l’arbre… "

Après une bonne année de travaux, le restaurant et l’équipe sont prêts à accueillir les premiers clients. L’ouverture officielle est annoncée pour le 26 décembre. Le carnet de réservation pour la soirée de la Saint-Sylvestre est déjà plein. Sur les réseaux sociaux, l’événement fait grand bruit. Au Belvédère, la pression monte.

Un chef aux manettes

En cuisine, le chef Christophe Delsaux teste sa carte. Il tourne, goûte, chauffe derrière les baies vitrées qui font communiquer les fourneaux et la salle de restauration. Un concept qui participe à la convivialité des lieux "et nous contraint à l’exigence", ajoute le chef. Si la fondue savoyarde (traditionnelle, aux morilles, à la pâte de truffes) est toujours au menu, la fondue bourguignonne et la raclette ont disparu. D’autres plats les ont remplacés "pour mettre en valeur le savoir-faire du chef", explique Julien Derudder. "Il y aura du poisson, de la viande, des produits locaux surtout. Plus tard, une fois que l’organisation sera rodée, on mettra en plus un brunch le dimanche, de 9 heures à 15 heures."

"Coup de folie"

Le restaurant a longtemps été la propriété de Maurice et Tina Brichet. Il a été racheté par Cathy et Julien Derudder en septembre 2014. "Un coup de folie", résume Julien Derudder. "Tout comme le tour du monde qui a précédé la décision d’achat." Il raconte : "Un jour, alors que nous vivions dans le Rhône, que nous avions à peine fini la construction de notre maison, ma femme m’a dit : "Et si on partait en voyage ? Et si on faisait le tour du monde ?" Je ne me suis pas posé de questions, c’était oui. J’ai appelé mon patron le lundi qui a suivi et j’ai démissionné. Cela faisait 13 ans que je bossais en tant que commercial dans une boîte de mobilier urbain et de sanitaires automatiques publics."

Le couple et leur bébé de 3 ans et demi prennent la route. Direction les pays de l’Est, la Mongolie, l’Asie. De cette aventure, des projets se dessinaient. Le trio pose finalement les pieds en Polynésie. Il s’installe quelques semaines à Moorea pour fêter Noël. "C’était la saison des pluies. Notre bungalow prenait l’eau, on regardait la pluie tomber, on s’ennuyait. On a pris un papier et un crayon et on a repris nos projets pour leur donner vie. L’un d’eux, que je ne révèlerai pas car je compte bien le concrétiser, prenait place à Moorea."

Pour réaliser leur projet, Cathy et Julien devaient trouver du foncier. Au cours de leurs recherches, ils ont entendu parler du Belvédère, ont appris qu’il était à vendre. "Nous sommes allés le visiter. Nous sommes descendus, remontés… et nous avons signé." Les travaux ont démarré aussitôt, dès septembre 2014.

Accompagné par l’architecte Jean-Marc Poursin, Julien Derudder a conçu l’architecture et pensé le design intérieur. "J’ai un CAP de cuisine, j’ai fait des études de beaux-arts, une école de design et ma mère tenait une table et chambre d’hôte dans un relais château." Des artisans du territoire se sont relayés sur le chantier. "On n’a travaillé qu’avec des petits, on préfère." Petit à petit, un Belvédère api est sorti.

"On a souhaité un espace convivial, chaleureux avec une pointe de modernité. Dans les toilettes des femmes, par exemple, il y a un fauteuil, une table de maquillage que l’on va essayer d’agrémenter de produits cosmétiques. On veut créer des lieux de discussions un peu partout, on veut que les clients circulent. Au bar, par exemple, il n’y a pas de serveur, ce qui encouragera les clients à s’y rendre et à s’y croiser. L’espace salon est aménagé de façon à ce que l’on puisse le transformer en salle de théâtre, avec une scène." Spectacle, repas "de qualité, mais généreux et surtout, accessibles à tous", coin salon et bientôt, piscine à débordement. "Nous attendons les financements pour la terminer. Elle devrait être opérationnelle d’ici au début de l’année prochaine." Tout est fait pour attirer mais surtout retenir les clients.

Contact

Ouverture le 26 décembre
Facebook : Le Belvédère
Tél. : 89 40 34 03
Tarif : À partir de 1 700 Fcfp le plat
Réservation conseillée


Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 21 Décembre 2015 à 10:52 | Lu 3904 fois







1.Posté par circonspect le 22/12/2015 04:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que de bons souvenirs du restaurant Le Belvedère dans les années 80 et 90 avec Maurice et Tina + Gérard le frangin !

Merci, et bravo à la nouvelle équipe !

Est-ce qu'il y aura la navette ?








2.Posté par Hans Van Barneveld le 22/12/2015 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'espère qu'il fera nettoyer à l'extérieur également !
Suffit pas juste de débrousser ...

3.Posté par moana le 22/12/2015 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Longue vie au Belvédère. Un grand merci pour avoir assuré la continuité de ce restaurant qui le mérite bien. Bonne retraite à son ancien propriétaire, qui nous a souvent reçu dans son établissement.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués