Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


La ligne Apetahi Express arrive à Taha'a



Tāvana Patricia Amaru, ravie que son île soit à présent une nouvelle escale de l'Aremiti 5 sur la ligne Apetahi Express.
Tāvana Patricia Amaru, ravie que son île soit à présent une nouvelle escale de l'Aremiti 5 sur la ligne Apetahi Express.
Taha'a, le 5 mai 2021 - La nouvelle escale sur la ligne Apetahi Express, Taha'a, a été inaugurée mardi en grande pompe. L'île rejoint Huahine, Raiatea et Bora Bora sur la desserte des Raromatai par le navire Aremiti 5. Une bonne nouvelle pour les habitants de l'île Vanille qui bénéficieront donc d'une solution de désenclavement supplémentaire. 

À l’ouverture de la ligne maritime Apetahi Express entre Tahiti et Bora Bora par le groupe Degage fin mars, la desserte de Taha'a n’était pas prévue. C'est chose faite, la société fait à présent escale à Tapuamu. L'inauguration s'est déroulée mardi, en présence de Tuanua Degage, de nombreux élus des îles Sous-le-Vent, député, sénatrice et employés communaux qui ont tous embarqué à bord de l'Aremiti 5.

L'ambiance à bord était à la fête, orchestre, distribution de t-shirts et surtout accueil traditionnel sur le quai de Tapuamu, tāvana Patricia Amaru aux commandes. Musique là-encore, orero ou encore buffet, tout était prêt pour accueillir dignement le navire selon la tradition locale. Au total, ce jour, une centaine de personnes faisaient la traversée sur une capacité totale de 500 passagers. Pour gérer tout ce monde, notamment autour de l’unique bar du navire, une quinzaine de personnes se mobilise au service des passagers.

Une problématique a tout de même été soulevée par les habitants, relayée sur les réseaux sociaux : les vagues causées par le bateau qui endommagent le littoral. Le commandant de bord explique avoir pris en compte ces doléances : “Le lagon est grand et la tentation de gagner du temps en maintenant une vitesse de croisière plutôt élevée est tentante. Mais nous ne sommes pas sourds aux propos des riverains et nous ferons en sorte de réduire suffisamment l’allure du navire de manière à générer le moins de vague possible”. Pour cette raison, le trajet Raiatea-Tahaa qui prend normalement 45 minutes va durer environ une heure, comme ce fut le cas pour cette traversée inaugurale.

Interrogé sur la question de concurrence à la compagnie aérienne locale que représente cette ligne maritime, Samuel Matton, directeur commercial répond : “Nous ne pensons pas faire de la concurrence en ouvrant notre ligne, car notre clientèle représente plutôt ceux qui, jusqu’à présent, n’avait pas les moyens de prendre l’avion. Nous pensons au contraire venir en appoint au développement économique du fenua”.

En ce qui concerne le désenclavement, le directeur commercial, aborde le sujet de l'île de Maupiti : “C’est vrai que l’île la plus mal desservie c’est Maupiti, d’une part par son éloignement, mais aussi par l’étroitesse de sa passe. Sous l’impulsion des élus, notamment du tāvana Woolingson Raufauore, nous avons rencontré la société Sachet qui exploite le Maupiti Express pour faire en sorte que nos horaires correspondent et permettre ainsi à nos passagers d’attraper une correspondance qui ne leur fasse pas perdre trop de temps".

La fréquentation de l'Apetahi Express, pour que la rentabilité soit au rendez-vous, devra avoisiner les 60 000 passagers l’an, avec l’espoir d’atteindre à terme 80 000 voyageurs quand les lignes internationales seront rouvertes. Il faudra toutefois prendre en compte l'exploitation prévue par d'autres armateurs dont le Terevau Piti (et hormis le Terevau qui exploite déjà la ligne avec ses neuf rotations annuelles). D'autres projets de ferrys avec fret et véhicules seraient, semble-t-il, à l'étude. Un point sensible qui n'est pas sans rappeler aux habitants des îles le temps du King Tamatoa qui débarquait passagers, voitures, remorques et bateaux, matériel de pêche compris, en provenance de Tahiti, autant de “pilleurs“ potentiels des lagons selon certains réfractaires à ces lignes maritimes… Un débat à suivre dans les prochains mois avec l’arrivée des navires de grandes capacités.

L'accueil des passagers sur le quai.
L'accueil des passagers sur le quai.

Dans le poste de pilotage de l'Aremiti 5.
Dans le poste de pilotage de l'Aremiti 5.

Rédigé par JPM le Mercredi 5 Mai 2021 à 15:23 | Lu 634 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Juin 2021 - 20:24 Poehere Wilson, Miss Tahiti 2010

Dimanche 13 Juin 2021 - 20:09 Un polar chez les matahiapo

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus