Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



La légalisation du bingo menacée



La légalisation du bingo menacée
PAPEETE, le 20 août 2019 – Un projet d’ordonnance du gouvernement central à Paris, sur lequel la commission permanente de l’assemblée de la Polynésie française devait rendre un avis mardi matin, remet en question la légalisation du bingo voulue par le Pays.
 
Le gouvernement a annoncé depuis plusieurs mois sa volonté de légaliser le jeu du bingo, particulièrement populaire en Polynésie. Un projet de loi du Pays est actuellement dans les tuyaux à l’assemblée pour réglementer ce jeu d’argent officiellement prohibé, mais qu’il apparaît dans la réalité impossible à interdire. Un avis favorable a déjà été rendu en commission et le texte doit être inscrit à l’ordre du jour d’une prochaine séance à l’assemblée.
 
Problème, un projet d’ordonnance du gouvernement central à Paris vient aujourd’hui menacer la mise en place de cette réglementation du bingo en Polynésie. Mardi matin, la commission permanente de l’assemblée, réunie à Tarahoi, devait voter un « avis » sur ce projet d’ordonnance. Mais le texte a été retiré de l’ordre du jour en raison de l’absence du vice-président, en charge des questions relatives à l’économie et aux finances
 
Le 25 juillet dernier, la commission de l’économie de l’assemblée avait déjà voté un « avis défavorable » pour ce projet d’ordonnance, relevant comme « principal point d’achoppement » qu’il aurait pour conséquence d’interdire sans exceptions les loteries proposant des lots en numéraire.

​Les lots en sommes d’argent interdits ?

Dans son projet de loi du Pays, le gouvernement avait prévu d’autoriser l’organisation des bingos au fenua, sous réserve qu’ils soient « ouverts au public », qu’ils soient « organisés dans un but social, culturel et scientifique, éducatif ou sportif » et que les mises en lots restent « de faible valeur ». Le texte prévoit également de taxer l’activité au bénéfice du Pays et des communes, via les centimes additionnels.
 
Or, le projet d’ordonnance de l'Etat, qui « réserve l’organisation commerciale des jeux d’argent et de hasard à deux personnes morales identifiées (la FDJ et le Pari mutuel urbain) », prévoit que les « lots » des jeux d’argent et de hasard ne puissent désormais plus « en aucun cas, consister en sommes d’argent ni être remboursés » et soient constitués uniquement « d’objets mobiliers ». En résumé, si cette ordonnance est adoptée par l’Etat, il ne sera plus possible d’autoriser les lots de faibles valeurs lors des bingos en Polynésie.
 
Le projet d’ordonnance doit maintenant repasser à l’assemblée pour « avis ». Un avis qui devra convaincre Paris de modifier son ordonnance pour sauver la légalisation du bingo.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mardi 20 Août 2019 à 16:37 | Lu 3710 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Novembre 2019 - 17:59 "Pas de pollution constatée" à Fangatau

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019