Tahiti Infos

La jeunesse marquisienne au cœur du Salon du livre


Le salon du livre a ouvert lundi à Nuku Hiva. Jacques Pelleau au stand de l’académie marquisienne présente des livres de vulgarisation de la langue marquisienne.
Le salon du livre a ouvert lundi à Nuku Hiva. Jacques Pelleau au stand de l’académie marquisienne présente des livres de vulgarisation de la langue marquisienne.
Nuku Hiva, le 14 mars 2022 - Le salon du livre des Marquises a débuté lundi matin à Taiohae sur l'île de Nuku Hiva. Pendant trois jours, rencontres, conférences et visites scolaires seront au programme de cette quatrième édition où les lecteurs pourront échanger avec les auteurs et éditeurs.

Organisé à la Maison pour tous de Taiohae par l’association culturelle Paevii de Nuku Hiva, en partenariat avec l’association des éditeurs de Tahiti et des îles (Aeti), le quatrième Salon du livre des Marquises a ouvert ses portes lundi matin et s’achèvera mercredi soir.
 
L’évènement va permettre à la population marquisienne de découvrir les dernières productions locales, certaines métropolitaines, mais surtout il va permettre de rencontrer, d’échanger, de prendre conseil auprès des écrivains et des éditeurs présents. Il sera bien entendu l'occasion d’acheter des livres.
 
"La majorité des auteurs présents sont Polynésiens ou vivent depuis longtemps en Polynésie, explique Franck Loubet président de l’association Paevii. Nous souhaitons, à travers le salon, qu’ils nous montrent leurs univers et surtout qu’ils rendent évident le fait qu’il y a des choses à dire, à écrire sur le monde polynésien, sur son histoire et sur sa société d’aujourd’hui. Ce salon est un vrai plus pour les populations locales, qui n’ont pas besoin de se déplacer à Tahiti pour avoir accès à cette diversité d’ouvrages qui pour certains sont très récents."

Un concours pour les jeunes

D’autre part, les intervenants de l’association Paevii ont choisi de mettre la jeunesse locale au cœur du salon en organisant, chaque matin, de nombreux ateliers pour les écoliers, les collégiens et les lycéens de Nuku Hiva autour des auteurs et de leurs dernières œuvres.
 
"Nous avons fait en sorte de faciliter les échanges entre les jeunes et les écrivains ou les éditeurs, a précisé Franck Loubet, mais nous avons aussi tenté de susciter l’envie d’écrire à travers la mise en place d’un concours d’écriture sur le thème 'La lecture, moi, nous'. Nous avons reçu 150 écrits entre le 7 et le 15 mars, et mercredi, le dernier jour du salon, des prix seront remis aux lauréats de ce concours qui sont majoritairement des jeunes."
 
Par ailleurs, le public est invité à assister aux conférences et rencontres qui auront lieu chaque jour à partir de 16 heures sous l’ancien préau Patoa. Celles-ci seront animées par Robert Koenig des éditions Haere Po, puis par les auteurs Serge Legrand-Vall et Patrick Chastel.

Une fois n’est pas coutume, la jeunesse de Nuku Hiva a pu échanger avec les éditeurs et les écrivains du fenua.
Une fois n’est pas coutume, la jeunesse de Nuku Hiva a pu échanger avec les éditeurs et les écrivains du fenua.

 

Outre les rencontres avec les auteurs et éditeurs, les lecteurs peuvent acheter des livres, dont des nouveautés.
Outre les rencontres avec les auteurs et éditeurs, les lecteurs peuvent acheter des livres, dont des nouveautés.

Rédigé par Marie Laure le Lundi 14 Mars 2022 à 15:31 | Lu 722 fois