Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



"La grippe devrait être moins virulente"



La grippe qui touche actuellement le fenua est une grippe de type B, de lignée Victoria.
La grippe qui touche actuellement le fenua est une grippe de type B, de lignée Victoria.
Papeete, le 23 juillet 2019 - La Direction de la santé a annoncé hier dans son dernier bulletin de veille sanitaire une épidémie de grippe de type B, de la lignée Victoria. Si cette nouvelle grippe ne semble pas trop virulente, elle pourrait atteindre son pic d'ici deux semaines.

Les mouchoirs sont de nouveau sortis des poches, les quintes de toux résonnent un partout. Ca y est, la grippe est de retour en ce début d'hiver austral ! Annoncé par la Direction de la santé dans son dernier bulletin de veille sanitaire, le stade épidémique a été franchi lors de la semaine du 1er juillet. Pas moins de 316 cas ont été déclarés par les médecins sentinelles, dont 22 confirmés de grippe B pour la première quinzaine de ce mois.

"On vient de savoir ce matin qu'il s'agit de la grippe B, de la lignée Victoria", précise le Dr Marine Giard, chef du bureau de veille sanitaire à la Direction de la santé. C'est l'une des deux lignées de la grippe de type B, l'autre étant Yamagata.

La "bonne nouvelle", c'est que cette grippe de type B de la lignée "Victoria" semble globalement moins virulente que la grippe de type A qui a touché la Polynésie en mars dernier. Toutefois, modère le Dr Giard, "cela ne veut pas dire qu'il y aura moins de personnes atteintes, mais il y aura sûrement moins d'hospitalisations (…). Elle peut prendre des formes sévères notamment chez les personnes fragiles. Actuellement, quelques personnes sont hospitalisées, mais on ne recense aucun décès".
Autre "bonne nouvelle", l'épidémie n'est pas encore présente dans toute la Polynésie, mais est surtout répandue à Tahiti, à Moorea et à Raiatea. Toutefois, cette bonne nouvelle pourrait ne plus l'être longtemps et la maladie pourrait se propager dans les autres îles dans les semaines futures.


" UNE SEMAINE DE FATIGUE"

Le Dr Marine Giard, chef du bureau de veille sanitaire à la Direction de la santé.
Le Dr Marine Giard, chef du bureau de veille sanitaire à la Direction de la santé.
"On est encore en phase ascendante, le pic pourrait avoir lieu d'ici deux semaines", annonce la chef du bureau de veille sanitaire, en précisant bien sûr qu'il ne peut y avoir aucune certitude.

Et comme les mauvaises nouvelles n'arrivent jamais seules, cette lignée Victoria est aussi contagieuse et sournoise que toutes les autres grippes du monde. "La personne est contagieuse la veille, voire l'avant-veille des symptômes et certaines personnes sont asymptomatiques, c'est-à-dire qu'elles ne sont pas malades, mais elles vont toutefois la transmettre", explique le Dr Giard, avant de conclure qu'il faut bien compter "une semaine de fatigue si on l'attrape".

De quel type de grippe s'agit-il ?
La grippe qui touche actuellement le fenua est une grippe de type B, de lignée Victoria. Ce n'est pas une grippe très virulente. Il existe deux types de grippes qui circulent chez l'homme : la grippe de type A et la grippe de type B. Ensuite, pour chaque type, il existe différentes déclinaisons.

Les personnes vaccinées sont-elles protégées ?
Le vaccin est efficace pour la grippe de type B, de lignée Victoria. Les personnes vaccinées durant la campagne sont donc protégées. La campagne de vaccination, qui s'est déroulée entre novembre et décembre, a touché les personnes à risques.
Actuellement, il n'est plus possible de se faire vacciner, car la campagne de vaccination est close. La Polynésie a fait le choix de fixer cette campagne au dernier trimestre de l'année afin de prévenir le fenua de l'épidémie de grippe métropolitaine de janvier, qui touche généralement le territoire ensuite. Il n'est pas possible de faire plusieurs campagnes de vaccinations dans une même année notamment pour des raisons de logistique, de durée de vie des vaccins et de la mutation du virus.


Les mesures de prévention ?
- Tenir les personnes fragiles (âgées, en affection de longue durée, obèses, femmes enceintes) à distance des personnes malades ;
- Dans les lieux publics, à proximité d’une personne visiblement malade, se détourner si elle tousse ou éternue ;
- Eternuer dans sa manche ou en se couvrant la bouche avec un mouchoir ;
- Se moucher dans un mouchoir à usage unique, puis le jeter à la poubelle ;
- Se laver les mains fréquemment, notamment après avoir éternué ou s’être mouché, et après être passé par des lieux très fréquentés (bus, salle d’attente…).


Grippe ou dengue ? Comment savoir ?
Depuis le 10 avril, la Polynésie est en phase d'épidémie de dengue 2. A la date du 22 juillet, 200 cas autochtones et deux cas importés de dengue 2 ont été confirmés depuis début 2019.
Dans les cas de dengue ou de grippe, le patient risque de présenter une fièvre brutale, une fatigue intense et des douleurs.
L'une des grandes différences va être les signes respiratoires. Si la personne présente des signes respiratoires, de la toux, elle risque d'être davantage atteinte de la grippe.
Si la personne présente des signes de nausées, vomissements douleurs, des douleurs articulaires et musculaires, de tête, des éruptions cutanées et /ou des saignements, elle pourrait davantage avoir la dengue.
Seul le médecin pourra faire le diagnostic entre les deux maladies.

Rédigé par Pauline Stasi le Mardi 23 Juillet 2019 à 17:23 | Lu 1525 fois

Tags : GRIPPE





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Septembre 2019 - 18:54 Tee time à Moorea

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués