Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La gendarmerie se délocalise pour recruter aux Raromatai



RAIATEA , le 15 juin 2020 – La gendarmerie a décidé d'extérioriser ses centres de recrutement aux î les Sous - le - Vent. Après Raiatea, Huahine et Bora Bora seront les hôtes de ses centres cette semaine.

Du mercredi 10 au vendredi 12 juin, le maréchal des logis - chef Thibaut Miège, chef du centre de recrutement de concours et de sélection de la gendarmerie pour la Polynésie, a reçu dans les locaux de la brigade de Raiatea à Uturoa, une quinzaine de jeunes polynésiens volontaires pour un engagement de six ans maximum. De plus en plus de personnel féminin est candidat à l'engagement, cette fois elles représentaient un quart des participants soit quatre jeunes vahine. Tous ces jeunes, âgés de 18 à 26 ans, s'étaient au préalable inscrits sur le site de la gendarmerie. Les deux premiers jours ont été consacrés aux entretiens individuels pour cerner la personnalité et surtout la motivation du futur jeune engagé. De ces entretiens un simple avis est émis. Tout le m onde est donc retenu pour les tests de sélection qui détermineront l'intégration, ou pas, dans le corps d'armée. C'est ainsi que les douze candidats auditionnés se sont retrouvés dans une salle de classe du lycée protestant jouxtant la brigade afin d'y sub ir, durant quelques heures, l'examen d'admission.

À l'évidence il est plus facile, et moins coûteux, de déplacer un personnel recruteur, que plusieurs dizaines de volontaires à la candidature. Il en est de même pour l'autre corps d'armée, le SMA qui vient chaque année recruter les jeunes militaires. Cette fois ce sont les Îles Sous - le - Vent qui sont ciblées, mais à l'avenir ces opérations pourraient être reconduites dans d'autres archipels, afin de donner leur chance aux jeunes les plus éloignés et donc défavorisés par rapport à ceux de la capitale. Pour la gendarmerie, cette session de recrutement sera probablement reconduite tous les deux ans, voire tous les ans dans les prochaines années . À noter que la condition sine qua non de ce volontariat est d'accepter de s'expatrier vers la métropole ; il n'y a pas de mission au fenua. Le type de contrat d'engagement est basé sur trois périodes : deux ans, puis trois ans et enfin un an. Avec à chaque fois la possibilité de rempiler ou pas selon le ressenti dans ce corps de métier. Selon le maréchal des logis - chef, le fait d'être passé par cette filière offre une grande opportunité d'intégrer par la suite les corps des sous - officiers.

Rédigé par JPM le Lundi 15 Juin 2020 à 16:44 | Lu 677 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus