Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


La firme Holden annonce un plan social de 500 emplois



La firme Holden annonce un plan social de 500 emplois
MELBOURNE, mardi 9 avril 2013 (Flash d’Océanie) – Holden, constructeur historique en Australie et filiale de General Motors, a annoncé lundi un plan social qui devrait concerner à terme près de cinq cents employés, dont 80 pour cent sur le site de production de la région proche d’Adelaïde (Australie méridionale) et les vingt pour cents restants au siège de Melbourne (État du Victoria (Sud-est de l’Australie).
La société a invoqué, en faisant cette annonce, les conditions « difficiles » du marché australien et une chute de la demande pour le modèle actuellement le plus fabriqué sur ces sites, la petite Cruz et la Commodore, plus haut de gamme.
Autre motif évoqué : la hausse du dollar australien par rapport aux principales devises mondiales, y compris le dollar US.
Résultat : la société veut désormais tabler sur un volume de production quotidien de 335 unités, contre les 400 actuels, pour s’ajuster au marché.
Holden avait bénéficié en 2012 d’une subvention gouvernementale fédérale au titre de l’aide à l’industrie automobile, pour un montant affiché de 275 millions de dollars australiens (220 millions d’euros).
Cette société emploie actuellement environ quatre mille personnes sur ses sites de production et dans ses bureaux.
Fin 2008, Holden annonçait le lancement à partir du troisième trimestre 2010 d’une nouvelle ligne de production d’un véhicule basse cylindrée et hybride dans son usine Elizabeth à Adelaïde (État de l’Australie méridionale).
La société justifiait à l’époque cette initiative par le besoin de lancer sur le marché australien, en crise, des modèles plus économiques et soucieux de l’environnement.
Cette annonce, selon la société, devait permettre de sauver à court terme quelque 1.200 emplois actuellement menacés par un climat de morosité sur le marché domestique australien.
Ce nouveau modèle économique devait être motorisé en plusieurs versions hybrides, dont le gaz liquéfié, l’éthanol et le gaz naturel compressé.
Ce projet bénéficiait là aussi du soutien affiché du gouvernement fédéral australien, avec un paquet financier et fiscal de l’ordre de 149 millions de dollars (119 millions d’euros), auquel vient s’ajouter un effort du gouvernement de l’État hôte, l’Australie méridionale, à hauteur de 30 millions de dollars (24 millions d’euros), jusqu’en 2012.
Holden avait annoncé plusieurs plans sociaux précédents, prévoyant une fermeture temporaire, en mode chômage technique, de cette usine qui emploie quelque trois milliers de personnes.

pad

Rédigé par () le Mardi 9 Avril 2013 à 11:22 | Lu 332 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus