Tahiti Infos

La direction de l'Adie en visite aux Tuamotu


Hao, le 2 octobre 2021 - Du 27 au 30 septembre, Didier Grondin, le nouveau directeur T1 (territoire 1 : îles du vent, îles sous le vent et les Tuamotu ) de l'association pour le droit à l'initiative économique (Adie) en Polynésie française était en tournée à Hao afin de rencontrer le personnel de l'association, les clients et les acteurs économiques de l'atoll.
 
Présente aux Tuamotu depuis 2011, l'Adie s'appuie dans l'archipel sur quatre conseillers répartis sur deux secteurs, Hao et Rangiroa. Elle permet à une grande partie des Paumotu d'accéder à des micro-crédits afin de financer de modestes projets dans le secteur primaire de la pêche, du coprah, de l'agriculture, de l'apiculture ou encore du tourisme.
 
Sur l'année 2020, plus de 480 prêts ont été accordés aux habitants des Tuamotu. Ce qui représente un peu plus de 200 millions de Fcfp injectés dans l'économie locale.
 
C'est dans le but de découvrir par lui-même les spécificités de ces territoires reculés du fenua que  Didier Grondin directeur, T1, accompagné par Vianney Lemaire, directeur territorial T2 (territoire 2 : îles Marquises, îles Australes et Gambier), était à Hao, du 27 au 30 septembre. Les deux directeurs ont, dans un premier temps, rencontré deux conseillers de l'adie de Hao, Renaud Fleury et Rindy Teuira-Hioe. Dans un deuxième temps, ils sont allés à la rencontre de porteurs de projets ayant bénéficié de l'accompagnement de l’Adie.
 

Renaud Fleury, conseiller Adie à Hao : "Il y a des profils différents"


"Cette semaine, notre grand chef nous fait l'honneur de sa présence sur notre ‘caillou’, donc nous profitons de l'occasion pour lui présenter les porteurs de projets que nous avons suivis. Il y a des profils différents comme un boulanger, un restaurateur, un pêcheur, une couturière et même un correspondant de presse. C'est l'occasion pour eux de donner leurs avis sur la qualité du service et de pouvoir à terme nous améliorer davantage."

​L’Adie, c’est quoi ?


L'association pour le droit à l'initiative économique (Adie) est une association, comme son nom l'indique, reconnue d'utilité publique créé en 1989 et implantée aujourd'hui sur l'ensemble du territoire national. Elle accompagne et aide à financer, par le biais de micro-crédits allant jusqu'à 1 190 000 Fcfp, des projets professionnels. Les bénéficiaires ont entre 30 et 49 mois pour rembourser leur prêt à l'association, a un taux bien plus bas que celui de banques. L'objectif est de permettre à tous, sans considération de ressources, de diplôme ou de situation sociale, de créer son activité ou son entreprise. Elle est implantée en Polynésie française depuis 12 ans.

Rédigé par Teraumihi tane le Samedi 2 Octobre 2021 à 14:56 | Lu 953 fois