Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


La baguette à 55 ou 60 Fcfp ?



Rappelons qu'en Polynésie, le prix du pain est réglementé par un arrêté datant de juillet 1996 et revalorisé pour la dernière fois en 2019.
Rappelons qu'en Polynésie, le prix du pain est réglementé par un arrêté datant de juillet 1996 et revalorisé pour la dernière fois en 2019.
Tahiti, le 9 décembre 2020 Avec le retrait annoncé des pièces de 1 et de 2 Fcfp, comment régler sa baguette de pain qui coûte 57 Fcfp ? L'IEOM propose que les sommes finissant par 1, 2, 6 et 7 soient arrondies au multiple de 5 inférieur, et que les sommes finissant par 3, 4, 8 et 9 soient arrondies au multiple de 5 supérieur. Le syndicat des boulangers, quant à lui, a indiqué attendre la fin janvier pour aborder le sujet avec le Pays. 

Vers une augmentation ou une diminution du prix de la baguette de pain ? Avec le retrait progressif annoncé des pièces de 1 et de 2 Fcfp pour 2021, il deviendra problématique de régler son pain à 57 Fcfp en caisse.

Alors le prix doit-il être arrondi à 55 ou 60 Fcfp ? L'Institut d'émission d'outre-mer (IEOM) a évidemment prévu une parade. Elle propose que les sommes finissant par 1, 2, 6 et 7 soient arrondies au multiple de 5 inférieur, et que les sommes finissant par 3, 4, 8 et 9 sont arrondies au multiple de 5 supérieur. Logiquement on serait donc sur un prix de la baguette à 55 Fcfp.
 
Problème : vu le contexte de négociations serrées par le passé avec le syndicat des boulangers, une baisse de 2 Fcfp sur le prix de la baguette aura du mal à être digérée par les professionnels. Contacté mercredi, Franklin Sui, président du syndicat des boulangers, a indiqué qu'ils "attendront la fin des festivités du nouvel an chinois" pour aborder le sujet avec le gouvernement. Ce qui placerait les futures discussions à la fin janvier, début février. "Pour le moment on ne bouge pas. On contactera le ministre de l'économie en temps voulu", a complété Franklin Sui.

Lire aussi >> La baguette, un débat à trancher

Des discussions compliquées à venir

Rappelons qu'en Polynésie, le prix du pain est réglementé par un arrêté datant de juillet 1996 et revalorisé pour la dernière fois en 2019. Il pose le principe d’une baguette "mesurant entre 50 et 60 centimètres, d’un poids minimal de 250 grammes" ne pouvant être vendue à plus de "57 Fcfp" sur l'ensemble du territoire.

En septembre 2019, le syndicat des boulangers avait réclamé une revalorisation du prix de la baguette de pain à 60 Fcfp, tout en conservant leur dispositif de subvention de la farine. Cette dernière coûtait encore 53 Fcfp à l'époque et son prix n'avait plus bougé depuis 2011. Les professionnels avaient justifié cette hausse par l’augmentation des charges salariales et d’exploitation (électricité, carburant, etc).
 
Des rencontres entre le syndicat des boulangers et le Pays s'étaient ensuite tenues entre septembre et novembre. Pour finalement déboucher le 12 novembre sur un accord du prix de la baguette à 57 Fcfp. "On a accepté cette hausse à 57 Fcfp, parce que c’est vrai qu’il est compliqué d’augmenter d’un seul coup le tarif à 60 Fcfp. Mais il faudra reparler d’une augmentation à 60 Fcfp dans les six prochains mois", avait indiqué Franklin Siu à l'époque. Autant dire que les prochaines discussions avec le Pays s'annoncent compliquées.

Rédigé par Désiré Teivao le Mercredi 9 Décembre 2020 à 18:49 | Lu 3855 fois






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Janvier 2021 - 08:52 Le SAUJ, un "accès plus simple à la justice"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus