Tahiti Infos

La SEM Tahiti nui Rava'ai prépare son testament


PAPEETE, jeudi 9 janvier 2014 – La Société d’économie mixte locale Tahiti Nui Rava’ai (SEML TNR) réunit son conseil d’administration vendredi après-midi pour statuer sur la vente de 10 des 16 navires de sa flottille de pêche.

Le CA doit également se prononcer sur un plan de poursuite de l’activité de TNR pour les six navires encore sous régime de défiscalisation. Situation qui engage deux thoniers jusqu’en mars prochain et les quatre autres jusqu’en septembre 2014.

Créée en 2000 par la collectivité de la Polynésie française qui détient près de 85 % de son capital, TNR est structurellement déficitaire depuis son origine en raison d’erreurs stratégiques dans le développement de sa flotte et d’une raréfaction du thon dans les eaux polynésiennes en raison du phénomène El Nino.

Cette entreprise a été constituée pour aider au développement de la flotte de pêche hauturière par la construction, en défiscalisation, de thoniers palangriers. L’objectif était de permettre à la Polynésie française d’atteindre, pour la pêche, un chiffre d’affaires annuel de 3 milliards Fcfp à l’exportation. Le dixième de la gageure a été accompli avec peine dans les meilleures années.

TNR a possédé jusqu’à 42 navires. La société a dû être maintenue en activité pour échapper à une reprise fiscale qui a fait peser sur son actionnaire majoritaire, le Pays, un risque allant jusqu’à 3,5 milliards fcfp en 2007. L’activité a donc été maintenue coûte que coûte, même à perte, pour échapper à cet aléa fiscal. Et en 13 ans d’existence, la SEML TNR et sa filiale, la société par actions simplifiée Avai’a, ont nécessité près de 2,3 milliards Fcfp venant des caisses du Pays pour des renflouements successifs.

En 2014, les derniers bateaux de la SEM vont sortir de leur dispositif de défiscalisation. L’actionnaire majoritaire doit trancher sur l‘avenir de ces structures. Plusieurs candidats privés se sont "manifestés en intention" pour une reprise de l’actif de la société dont une expertise a été réalisée au dernier trimestre de 2013.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 9 Janvier 2014 à 15:54 | Lu 2338 fois