Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La Polynésie compte 900 entreprises de plus



PAPEETE, le 2 juin 2016 - Le nombre de créations d’entreprises nouvelles est en augmentation de 8 % en 2015 par rapport à 2014 selon une étude publiée mercredi par l’institut de la statistique en Polynésie française (ISPF). En parallèle, les radiations n'ont augmenté que de 2%. Au total, il y a 904 entreprises de plus en Polynésie en 2015 que l'année précédente.

2695 entreprises ont été créées en 2015, portant le total des sociétés polynésiennes à 24 589. Mais le profil de ces jeunes pousses n'est généralement pas celui de la start-up technologique à forte croissance. L'ISPF note que les entreprises individuelles représentent 90 % des créations.

Les secteurs porteurs changent également. Ainsi, si le tertiaire continue de rassembler 82% des créations d'entreprises, c'est désormais le service, en particulier dans la santé et le soin aux personnes âgées, qui monopolisent les créations. Par contre, la crise du petit commerce décourage les entrepreneurs, sauf dans la réparation automobile. L'activité "vente à domicile" génère 24% de nouvelles entreprises de moins qu'en 2014, et le "commerce d'alimentation générale" est en chute libre de 33%. Par contre, le secteur de l'industrie est très dynamique, surtout porté par l'habillement et la création de bijoux. La mode et l'artisanat restent donc des secteurs porteurs.

Autre transformation : les femmes sont désormais à l'origine de 48% des créations d'entreprises. On approche donc très rapidement de la parité, une évolution causée par les femmes elles-mêmes : les créations d'entreprises par des femmes ont augmenté de 15% en un an, contre 5% chez les hommes. Parmi les chiffres révélés par l'ISPF, nous apprenons aussi que trois créations sur quatre sont des entreprises entièrement nouvelles, le quart restant correspond à des réactivations après une cessation d’activité. Les Îles Du Vent accueillent quatre créations d’entreprises sur cinq. Enfin, seulement 1% des entreprises créées en 2015 emploient un salarié ou plus.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 2 Juin 2016 à 16:01 | Lu 1343 fois







1.Posté par Kaddour le 03/06/2016 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi ce bond dans la création en période de ... récession ??? Simple ! Petit exemple pour mieux comprendre ....
J'ai une boite qui tourne pas trop mal (snack, ou roulotte, ou entreprise du BTP, ou garage). Je propose donc à mes ouvriers de créer leur propre entreprise et je sous traite mes travaux !
Avantages : pas de CPS à payer... Je les largue quand je veux sans indemnité ... Je n'ai pas à les payer à rien foutre s'il n'y a pas de travail pour ma boite .... En cas de problème avec un de mes clients , c'est pas moi c'est la faute au sous-traitant ... Je peux les payer ce que je veux sinon je travaille avec un autre ....
Donc tous les avantages sans inconvénients !!!

2.Posté par tamatoas le 05/06/2016 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana ,
A poste 1 Kaddour ,
tout a fait d' accord avec toi , cette situation est encouragée par la CCISM qui délivre des patentes à n'importe qui , des labels d'électricien sans expérience confirmée , par l' association CLCE gérée et financée par la CCISM . C' est la promotion de la précarité , du grand n'importe quoi !

3.Posté par bob le 05/06/2016 16:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

8 % de baraque à frite en plus ??????

4.Posté par Hine le 24/06/2016 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout à fait d'accord avec Kaddour et tamatoas. Ultra vrai !!!! Au passage, il faut rappeler qu'un pourcentage du montant à régler pour la patente va directement dans la poche de la CCISM pour payer ses salariés à glander pendant que les chefs d'entreprise se saignent pour survivre et éviter de se faire relancer par la banque voire l'huissier.

On comprend mieux pourquoi la CCISM encourage ce système.

Au fait, elle sert à quoi la CCISM à part se toucher sa commission sur la patente ? Elle fait quoi d'indispensable à la survie des entreprises pour justifier l'utilité de son existence ? ..... Rien

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués