Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La Polynésie absente du texte pour une meilleure coopération régionale



PARIS, le 24 mars 2016. La proposition de loi du Martiniquais Serge Letchimy, adoptée jeudi par les députés, vise à donner aux collectivités territoriales, et en particulier aux outre-mer, la possibilité de développer les échanges dans leur région. Malheureusement, la Polynésie française a été oubliée dans ce texte.

Jeudi, les députés ont examiné et adopté la proposition de loi de l'élu martiniquais Serge Letchimy. Ce texte a pour but de donner la possibilité aux outre-mer de développer davantage leurs échanges avec les pays de leur bassin géographique. Malheureusement quand le député antillais parle des outre-mer, il n'a pensé qu'aux collectivités régies par l'article 73 de la constitution (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion et Mayotte). Or, la Polynésie relève de l'article 74 tout comme Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis et Futuna, Saint-Barthélemy et Saint-Martin.
Intégrer les collectivités relevant de l'article 74 dans cette proposition de loi a été évoqué mais aucun amendement n'a été déposé en ce sens.

La ministre des Outre-mer George Pau-Langevin a indiqué en séance : "Il me paraît fondamental d’examiner ensemble les moyens d’offrir à ces collectivités de nouvelles possibilités de travailler avec leur environnement régional".
Pour la députée Maina Sage, une loi organique pourrait être prise. "La coopération doit être vivante également entre nos territoires – d’où l’intérêt de travailler d’urgence ensemble à une loi organique. C’est assez simple pour les trois territoires du Pacifique, qui relèvent de l’article 74 de la Constitution, mais pour ce qui est du bassin des Caraïbes, il est difficilement concevable de ne développer vos stratégies de coopération régionale qu’entre départements ou en collectivité unique", a-t-elle indiqué dans l'hémicycle. "Une vision globale de tous les territoires français s’impose en effet et nos statuts juridiques ne doivent pas être des frontières à ce qui devrait être en premier lieu une coopération régionale entre nos territoires puis, ensemble, avec notre environnement régional."

Comme lot de consolation, le gouvernement a déposé un amendement permettant à la Polynésie de bénéficier des services de l’agence France Locale, qui a pour objet de contribuer, par l’intermédiaire d’une filiale, au financement des collectivités territoriales. Les communes du fenua pouvaient déjà en bénéficier mais pas le Pays.

Cette agence, dont les collectivités locales sont actionnaires, leur permet concrètement de cofinancer des projets d’investissements par le biais d’émissions obligataires groupées.

Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 24 Mars 2016 à 14:18 | Lu 1708 fois







1.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 24/03/2016 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Intégrer les collectivités relevant de l'article 74 dans cette proposition de loi a été évoqué mais aucun amendement n'a été déposé en ce sens."
Euh les députésnondroitauRSA ne seraient pas réveillé heuil (expression locale des colonisés français de "la Polynésie française") ! !

2.Posté par tortue verte le 24/03/2016 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aux députés Polynésiens de se bouger pour faire entendre la voix de la Polynésie si ce texte est intéressant. Mais tout ce qui est écrit dans l'article est bien trop vague pour qu'on puisse avoir une idée concrète de ce à quoi ce texte peut servir...

3.Posté par Le vieux le 27/03/2016 04:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On ne peut courir deux lièvres à la fois, être à deux endroits au même moment … New-York et Paris … Sourires.
Il jour il faudra choisir une bonne fois pour toute.
Je sais parfaitement que ce n’est pas le même jour, et pas les mêmes personnes. Mais c’est pour le même pays. C’est juste pour le symbole, pour montrer les contradictions.

4.Posté par Ariitaia le 29/03/2016 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On en peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre !
Ici, on voudrait même un câlin de la crémière !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 17:29 Un premier bilan mitigé pour le Téléthon

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance