Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La Nouvelle-Zélande inaugure sa semaine de la langue fidjienne



Hekia Parata, ministre néo-zélandaise en charge des affaires du Pacifique
Hekia Parata, ministre néo-zélandaise en charge des affaires du Pacifique
WELLINGTON, mardi 8 octobre 2013 (Flash d’Océanie) – Hekia Parata, ministre néo-zélandaise en charge des affaires du Pacifique, a donné lundi le coup d’envoi de l’édition inaugurale de la semaine de la langue fidjienne, nouvel événement visant à mettre à l’honneur les nombreux citoyens et résidents d’origine fidjienne dans ce pays.
Selon la ministre, cet événement (du 7 au 13 octobre 2013), premier du genre mais appelé à se renouveler chaque année, doit « offrir une occasion à tous les N2o-zélandais de célébrer la culture fidjienne » et « contribuer à assurer la survie de la langue fidjienne ».
Le thème retenu pour cette première édition est « Noqu Vosa, Noqu iYau Talei » (Ma langue Mon trésor) avec au menu une série de manifestations et festivités à travers toute la Nouvelle-Zélande, a précisé la ministre.
« La communauté fidjienne de Nouvelle-Zélande est de taille modeste, mais elle est passionnée. Elle reconnait l’importance de la protection de sa langue et de sa culture, pour le bien des générations à venir et les avantages éducatifs de savoir parler deux langues », ajoute-t-elle.
Ces dernières années le gouvernement néo-zélandais a développé le concept de la semaine des langues océaniennes, en le déclinant à la mode de Tonga, de Samoa, des îles Cook et de Tuvalu.
À chaque occasion, ces manifestations concernent les communautés significatives originaires de ces îles, faites de citoyens d’origine océanienne ou de résidents à long terme.
Ces semaines des langues océaniennes, estime le gouvernement, « constituent maintenant un tremplin pour un processus de revitalisation des langues et cultures océaniennes ».
La semaine de la langue fidjienne suit de près une autre semaine, consacrée courant septembre à la langue de Tuvalu.
Les temps forts de cette semaine fidjienne en Nouvelle-Zélande devraient aussi coïncider avec les célébrations du 43ème anniversaire de l’indépendance de cet archipel, autour de la date anniversaire du 10 octobre.
Une grande majorité des manifestations devraient se dérouler à Auckland et dans ses environs, ainsi que, dans une moindre mesure, à Wellington et dans la région de Christchurch (côte Est de l’île du Sud).
La communauté fidjienne est estimée à une dizaine de milliers de personnes, selon les dernières statistiques disponibles, qui placent les Fidjiens à la cinquième place dans le classement des communautés océaniennes représentées en Nouvelle-Zélande.
Beaucoup de ses membres (dont bon nombre d’origine indienne) se sont établis en Nouvelle-Zélande (ais aussi en Australie, aux États-Unis et au Canada) après avoir quitté leur pays à la suite des coups d’État de 1987 et de 2000.
Fidji est aussi une destination privilégiée pour les touristes néo-zélandais.

pad

Rédigé par PAD le Mardi 8 Octobre 2013 à 06:01 | Lu 314 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 05:40 Double hommage à Samuel Paty en Nouvelle-Calédonie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus