Tahiti Infos

La Fresque du climat, à Tahiti aussi


TAHITI, le 4 octobre 2022 - L’association la Fresque du climat, fondée à Paris, propose des ateliers ludiques et collaboratifs pour comprendre les causes et les conséquences des changements climatiques. Ces ateliers sont organisés à Tahiti depuis début septembre. Le prochain a lieu ce mercredi.

Cédric Ringenbach, ingénieur centralien et ancien directeur du think tank The Shift Project, a fondé la Fresque du climat en 2015 pour sensibiliser aux changements climatiques. Il a lancé une association, mis au point un jeu collaboratif et formé des animateurs. Depuis 2018, année de naissance de l’association la Fresque du climat, des ateliers sont proposés dans différents territoires pour comprendre les causes et les conséquences des changements climatiques.

Implantée dans 50 pays, la Fresque du climat s'adresse à toutes et à tous (citoyens, collectivités, entreprises, classes), aux novices comme aux connaisseurs, aux jeunes (dès 10 ans avec le jeu Fresque du climat junior) comme aux moins jeunes.

Un million de personnes bientôt sensibilisées


En trois ans et selon les derniers chiffres arrêtés en septembre 2022, plus de 550 000 participants ont déjà été sensibilisés par plus de 25 000 bénévoles qui animent des ateliers chaque jour. L’association s’est fixé comme objectif de toucher un million de personnes dans le monde d’ici fin 2022.

À Tahiti, un atelier a été organisé à destination du grand public début septembre et a réuni 14 inscrits entre 25 et 70 ans. Il a été mis en place par Karine Le Flanchec, référente locale de l’association nationale, qui a été formée pour devenir animatrice. La Fresque du climat est désormais proposée tous les premiers mercredis du mois. Le prochain atelier aura lieu ce 5 octobre.

42 cartes pour comprendre

L'atelier, qui dure trois heures, repose sur un jeu collaboratif comprenant 42 cartes. Chaque carte représente un élément, une cause ou une conséquence du dérèglement climatique. Le but du jeu est de les mettre en relation par lien de cause à effet. Le jeu dure environ une heure et demie. Ensuite, vient le temps du debriefing, des échanges sur les émotions et les questionnements, mais aussi de l’ébauche de pistes d’actions individuelles ou collectives, citoyennes ou professionnelles. Chaque participant est libre de s’exprimer comme il l’entend.

Le jeu est basé sur les travaux scientifiques de référence du Groupe d’experts intergouvernemental (GIEC) ainsi que sur des processus d'intelligence collective. Il permet d’en apprendre beaucoup en très peu de temps sur le climat et les liens de causes à effets entre les différentes composantes.

Pour Karine Le Flanchec, ce jeu est utile pour prendre conscience des causes et des conséquences du changement climatique, mais aussi de l’urgence d'agir. Il aide à "faire des liens", à "prendre du recul pour adopter un point de vue global". Ce qui reste indispensable pour "passer à l’action". "On ne reviendra jamais à un climat d’avant, mais chaque dixième de degré compte ! Tout geste a son importance." Elle se rappelle avoir participé à un atelier avec une avocate spécialisée en droit de l’environnement. Elle s’était interrogée sur la présence de cette spécialiste, a priori largement sensibilisée. "Elle nous a dit pourtant avoir été scotchée car, finalement, elle n’avait jamais eu d’approche si globale."

La Fresque du climat ne laisse pas indifférent. Elle suscite de vives émotions qui sont ressenties et exprimées au sein du groupe. "On sait qu’on ne va pas y trouver de bonnes nouvelles, mais on ne peut plus se cacher !" Les participants se soutiennent tout au long de l’atelier. "Il y a un commentaire qui revient souvent, c'est : ‘On se sent moins seul’", rapporte Karine Le Flanchec.

Des ateliers en entreprise

Au sein du monde entrepreneurial, Suez est la première entreprise à avoir annoncé son partenariat avec la Fresque du climat en juin 2020 pour proposer un atelier à ses 90 000 salariés à travers le monde. Cette annonce a été est suivie par celle d’EDF qui s’est s'engagé avec l'association pour proposer le jeu auprès de ses 165 000 employés. En Polynésie, des ateliers sont aussi proposés aux entreprises qui en font la demande, parmi lesquelles la Banque de Tahiti.

Comprendre le GIEC

Le Groupe d’experts intergouvernemental a été créé en 1988 par deux institutions des Nations Unies : l’Organisation météorologique mondiale et le Programme des Nations Unies pour l’environnement. Il compte 195 membres. Depuis plus de 30 ans, il évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat, ses causes et ses impacts. Il identifie les possibilités de limiter l’ampleur du réchauffement et la gravité de ses impacts et de s’adapter aux changements attendus. Les rapports du GIEC fournissent un état des lieux régulier des connaissances les plus avancées. Cette production scientifique est au cœur des négociations internationales sur le climat.

Source : ministère de la Transition écologique


Pratique

À la Brasserie Hoa. Tarif : 1 200 Fcfp.


Atelier du mercredi 5 octobre 2022, inscription en ligne.

Atelier du mercredi 2 novembre 2022, inscription en ligne.

Atelier du mercredi 7 décembre 2022, inscription en ligne.

Contacts

Tél.: 89 87 79 84 12
Mail : [email protected]
Site internet

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 4 Octobre 2022 à 20:50 | Lu 814 fois