Tahiti Infos

La CCISM attaque le marché de l'aéroport


Tahiti, le 18 octobre 2021 – Le groupement constitué autour de la CCISM a déposé son recours contre l'attribution du marché de la gestion de l'aéroport de Tahiti-Faa'a au groupement Egis-CDC pour les 40 prochaines années. Une première audience en référé est prévue le 25 octobre.
 
C'était dans les tuyaux, la Chambre de commerce (CCISM) et ses partenaires malheureux dans l'appel d'offres pour la gestion de la concession de l'aéroport de Tahiti-Faa'a ont déposé un recours devant le tribunal administratif de Papeete pour contester l'attribution du marché au groupement Egis-Caisse des dépôts et consignation (CDC). Le tribunal administratif a audiencé ce "référé précontractuel" à la date du lundi 25 octobre prochain.
 
Le groupement constitué de la CCISM, de la société Boyer, de la société Meridiam SAS et de la société Aéroport Marseille Provence demande de "différer la signature de la concession de l'aérodrome de Tahiti-Faa'a", d'enjoindre l'Etat de communiquer "les motifs détaillés du rejet de (son) offre et les caractéristiques et avantages relatifs à l'offre retenue dans un délai de 15 jours" et enfin d'annuler la décision d'attribution de la concession de l'aérodrome de Tahiti-Faa'a à Egis-CDC pour les 40 prochaines années.
 
Rappelons que l'appel d'offres pour la concession de l'aéroport, attribué pour la première fois en 2010, avait été annulé en 2017 par la cour administrative d'appel de Paris en raison d'un manque de publicité autour de la procédure de mise en concurrence lancée à l'époque. Gageons que cette fois-ci l'Etat aura pris ses précautions pour blinder cette nouvelle procédure d'attribution du marché…
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 18 Octobre 2021 à 20:45 | Lu 3979 fois