Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


L'opposition revendique la victoire électorale aux Samoa



Apia, Samoa | AFP | lundi 16/05/2021 - L'opposition a revendiqué lundi la victoire aux élections d'avril aux Samoa, à la faveur de décisions de justice qui pourraient permettre à Fiame Naomi Mata'afa de devenir la première femme à prendre la tête du gouvernement de l'archipel du Pacifique.

Des centaines de supporters du parti FAST rassemblés près de la Cour suprême, à Apia, ont laissé éclater leur joie quand la haute juridiction a rendu deux décisions donnant raison à ce mouvement de l'opposition dirigé par Mme Mata'afa.

"C'est un jour où il faut remercier Dieu et chacun d'entre vous", a-t-elle déclaré à ses partisans. "L'enjeu est l'avenir des Samoa et la protection de ce dont nous avons hérité de nos ancêtres."

La Cour a validé les résultats des élections du 9 avril, ordonné au Parlement de se réunir et jugé que le projet d'organiser un nouveau scrutin vendredi devait être abandonné.

Elle a par ailleurs invalidé l'élection d'un député proche du gouvernement, ce qui a donné au FAST une majorité d'un siège face au Parti pour la protection des droits de l'homme (HRPP) qui a géré le pays de façon presque ininterrompue depuis près de quatre décennies.

Ces décisions devraient ainsi permettre une alternance historique pour l'archipel de 220.000 habitants, qui était encore inimaginable il y a un an quand le FAST a été formé.

Ce parti a d'emblée expliqué que le verdict de la Cour lui donnait la majorité requise pour former le gouvernement."Il est temps de se mettre au travail", a-t-il dit sur Facebook.

Mais le Premier ministre Tuilaepa Sailele Malielegaoi a affirmé qu'il ferait appel de ces décisions de justice, qui menacent de lui faire perdre un poste qu'il occupe depuis 22 ans.

"Il y a de nombreuses raisons de faire appel", a-t-il dit à la télévision.

Après les élections, le FAST avait attiré à lui un député indépendant, pensant ainsi arracher une majorité de 26 sièges.

Mais la commission électorale avait ensuite accordé au HRPP un siège supplémentaire, pour des raisons tenant aux quotas de femmes au Parlement.

Alors que le pays s'enfonçait dans la crise constitutionnelle, des responsables avaient demandé l'organisation d'une nouvelle élection le 21 mai et l'opposition avait accusé le gouvernement de manoeuvres pour se maintenir au pouvoir.

Les Samoa sont devenues indépendante en 1962, après près d'un demi-siècle sous le statut de protectorat néo-zélandais. A l'exception d'une courte période en coalition en 1986-1987, le HRPP préside aux destinées du pays depuis 1982.

La cheffe de file du FAST, Fiame Naomi Mata'afa, est la fille du premier Premier ministre samoan, décédé en 1975. Elle passe pour une pionnière de la cause des femmes dans l'archipel très conservateur et très religieux, majoritairement protestant.

Elle appartenait auparavant au HRPP et fut même l'adjointe de M. Malielegaoi jusqu'à ce qu'elle se brouille avec ce dernier en raison de divergences politiques.

Elle est largement reconnue à l'étranger comme une voix dans le combat pour l'égalité entre les hommes et les femmes, et comme une militante engagée contre le réchauffement climatique.

le Lundi 17 Mai 2021 à 06:03 | Lu 341 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus