Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



L'hôpital de Taravao préparé pour faire face au coronavirus



La cellule covid de Taravao a la possibilité de réaliser des tests. 220 tests ont été effectués à Taravao.
La cellule covid de Taravao a la possibilité de réaliser des tests. 220 tests ont été effectués à Taravao.
Tahiti, le 15 mai 2020 - A l'hôpital de Taravao une cellule "consultation covid" est opérationnelle depuis deux mois maintenant. Mise en place d'un parcours spécial pour les patients et le personnel soignant, tests sur place, le docteur Hélène Pujol, médecin mobilisée dans cette cellule, nous livre son fonctionnement. 

Depuis quand a été mise en place la cellule covid à l'hôpital de Taravao ? 

Depuis le 10 mars nous avons mise en place le "Plan blanc" à l'hôpital. On a installé un parcours spécial covid-19 pour les patients et pour les personnels soignants, et nous avons placé la cellule covid-19 dans le bâtiment qui accueillait le service maternité. Dans le même temps nous avons également tout fait pour maintenir les autres activités de l'hôpital. Par exemple nous avons continué les vaccins pour les nourrissons, nous avons fait et nous continuons à faire de la téléconsultation pour les patients atteints de maladie chronique, et pour les femmes enceintes qui ont encore peur de revenir à l'hôpital. 

Combien de personnes sont mobilisées dans cette cellule ? 
Il y a deux équipes de cinq personnes, composées chacune d'un médecin, d'une infirmière, une adjointe de soins, et d'une personne de la direction de la santé qui s'occupe des prélèvements pour les tests, et un technicien pour le nettoyage. 

Comment s'organise vos gardes ? 
Chaque équipe fait des gardes de 12 heures. On ouvre les consultations covid-19 à 7h30 et l'on ferme à 19h30. La nuit la prise en charge des suspicions de covid se fait par les urgences. Il y a aussi un roulement des équipes pour répartir la fatigue, le stress et les difficultés engendrées par cette modification de planning. 

"On peut prendre en charge des patients pendant quelques heures"

Docteur Hélène Pujol, médecin mobilisée au sein de la cellule covid-19 à l'hôpital de Taravao.
Docteur Hélène Pujol, médecin mobilisée au sein de la cellule covid-19 à l'hôpital de Taravao.
Vous n'avez pas de service de réanimation à Taravao. Mais est-ce-que vous êtes équipés de ces fameux respirateurs ? 
Nous avons reçu des respirateurs. On peut prendre en charge des patients atteints de covid pendant quelques heures en attendant leur transfert vers Taaone. Après en fonction de la gravité des symptômes et de l'état de santé du patient on a les capacités de les garder en hospitalisation. Mais pour le moment nous n'avons pas encore prise en charge de patients testés positifs au virus.

Dans le cas où une grosse épidémie venait à se déclarer, est-ce-que vous avez les moyens suffisants, humains et matériels, pour pouvoir gérer un afflux massif de patients ? 
Nous sommes dix médecins à Taravao. Il y a cinq médecins urgentiste et cinq généralistes. Au début de l'épidémie on avait cessé toutes les activités de prévention médicales, de médecine scolaire ce qui nous a permis de récupérer trois médecins pour la cellule covid.  On peut centraliser des médecins, et s'adapter mais jusqu'à une certaine limite évidemment. Dans le cas où l'on dépasserait cette limite on demandera des moyens humains supplémentaires. 

En Polynésie on a réussi pour le moment à éviter une grosse épidémie. Mais vous vous préparer quand même à un pic…
Il faut remercier et saluer toutes les personnes qui ont vraiment bien respecté les mesures de confinement. C'est grâce à cela aujourd'hui qu'il n'y a que 60 cas. Il est important aussi de suivre la quatorzaine strict qui est imposée lorsqu'on revient de l'étranger. Et quand on voit que des personnes contestent cette mesure,  c'est tout simplement pas envisageable pour nous le personnel soignant. 

Rédigé par Désiré Teivao le Vendredi 15 Mai 2020 à 19:14 | Lu 1833 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Juillet 2020 - 19:47 ​Prison ferme pour les frères braqueurs

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus