Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'hommage des amoureux de l'aviation civile à Paul Bernard



Comme chaque année, un hommage à Paul Bernard était organisé, mercredi dernier, devant la stèle à la mémoire de cette figure du transport aérien local.
Comme chaque année, un hommage à Paul Bernard était organisé, mercredi dernier, devant la stèle à la mémoire de cette figure du transport aérien local.
Les anciens de la compagnie des Transports Aériens Intercontinentaux (TAI), de la compagnie RAI et de l’Aviation Civile à Tahiti ont commémoré ce mercredi le 56e anniversaire de l’arrivée du premier vol commercial, à Tahiti-Faa’a.

Le 16 octobre 1960, le premier DC7-C de la compagnie des Transports Aériens Intercontinentaux (TAI) se posait sur la piste de l’aéroport de Tahiti-Faa’a. Tous les ans afin de commémorer cet événement et rendre hommage à l’homme qui fut à l’origine de cette aventure humaine, une poignée d’anciens se réunit à la stèle érigée à l’aéroport de Tahiti-Faa’a à la mémoire de la figure du transport aérien que fut Paul Bernard. Cet hommage était organisé mercredi 8 novembre, cette année.

Ces "anciens", présents à cette époque et travaillant ensemble à la mise en place des infrastructures destinées à accueillir les premiers avions long-courriers à Tahiti, ainsi qu’à leur maintenance, se sont retrouvés afin de rendre hommage, comme chaque année, à cette grande figure de l’aviation commerciale que fut Paul Bernard.

Ce fut aussi l’occasion mercredi dernier d’échanger de nombreux souvenirs et de se recueillir à la mémoire des camarades aujourd’hui disparus. Etaient également présents à cette cérémonie, Guy Yeung, ancien directeur de l’Aviation Civile ainsi que Patrick Mouysset, directeur actuel et Françis Sacault du même service.

Paul Bernard ne fut pas uniquement le fondateur de la TAI mais également l’un des promoteurs de la création de la piste de Tahiti-Faa’a. Promoteurs sans qui rien, à cette époque, n’aurait été possible. Ce fut aussi un grand résistant, chef de réseau, capturé et torturé par la Gestapo qui n’avait qu’un désir : voir les ailes françaises désenclaver la Polynésie et poursuivre cette ligne aérienne autour du monde. Décédé quelques jours avant l’inauguration de la piste de Tahiti-Faa’a, il ne verra pas son rêve se réaliser.

Ceux qui se sont connus à cette occasion, se souviennent encore de cette grande aventure et c’est pourquoi, tous les ans à la même date, ils se réunissent auprès de la stèle qui est consacrée à Paul Bernard pour maintenir cette tradition du souvenir. Cette année encore, c’est autour d’un déjeuner que se sont poursuivies ces retrouvailles et c’est en souhaitant se retrouver l’an prochain qu’ils se sont séparés après avoir une fois encore réécrit (c’est toujours possible…) l’histoire de l’aviation à Tahiti !

Rédigé par Jean-Claude Soulier le Jeudi 10 Novembre 2016 à 11:48 | Lu 1656 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués