Tahiti Infos

L'hommage à Mgr Hubert Coppenrath, décédé à 91 ans


Tahiti, le 31 juillet 2022 - L'archevêque émérite de Papeete depuis 2011, Mgr Hubert Coppenrath, s'est éteint dimanche matin à l'âge de 91 ans. Deux jours d'hommages ont été prévus en l'église Maria no te hau, avant la messe des funérailles mardi matin et l'inhumation au cimetière des prêtres.
 
Monseigneur Hubert Coppenrath, archevêque émérite de Papeete, s'est éteint dimanche matin à l'âge de 91 ans. Né le 18 octobre 1930, à Papeete, Hubert Coppenrath est le frère de Michel Coppenrath, à qui il a d'ailleurs succédé à la tête de l'archidiocèse de Papeete. Nommé, en janvier 1959, vicaire à la cathédrale de Papeete, s'occupant également de la paroisse de Arue, il devient Directeur de l'Enseignement catholique de 1961 à 1971. Il a ensuite été nommé curé de la Cathédrale en décembre 1967, et directeur de l'Ecole des katekita de 1970 à 1997.
 
En tant que Directeur de lEnseignement catholique, Mgr Coppenrath a suivi et mené à bien les projets de constructions scolaires à Saint-Hilaire et Notre Dame des Anges à Faa'a, à Fariimata, et à l’école de la Mission à Papeete. Il a également mené à bien le projet de construction du Foyer du Bon Pasteur.
 
Engagement pour le reo
 
Désigné pour faire partie de l'Académie tahitienne, qui se réunit pour la première fois le 2 juillet 1974, il fait partie des membres fondateurs de cette académie et en devient le président de la commission de la langue tahitienne pour la traduction. Il rédige avec Paul Prévost une Grammaire approfondie de la langue tahitienne, qui a été publiée en mai 1975.
 
Mgr Coppenrath a notamment œuvré pour la promotion de la langue tahitienne auprès des katekitas et des diacres. Sa connaissance du Reo Tahiti lui permet de donner des cours à l’école des katekitas et des diacres en langue tahitienne et de donner également des cours de tahitien aux séminaristes du grand séminaire Raanuu nā te vārua. Son but était alors de permettre aux futurs prêtres et animateurs davoir une meilleure connaissance du tahitien pour que, dans la fidélité aux textes originaux, les prières et les liturgies soient davantage accessibles à la compréhension de tous les fidèles.
 
Il traduit notamment le Nouveau Testament en tahitien. Traduction éditée en 1989. Il traduit également en tahitien le Missel Romain, qui sera imprimé en juillet 1999. Puis, en 2016, il entreprend la traduction du livre des psaumes, achevée trois ans plus tard en 2019.
 
Des interventions notables
 
Notons que Mgr Coppenrath est également intervenu en 1987 lors des tristes évènements survenus à Faaite, pour faire cesser le massacre du "renouveau charismatique" sur l'atoll. Il s'est également illustré lors des tensions politiques ayant succédé au Taui de 2004, en appelant l'État à prendre ses responsabilités après le résultat des urnes.
 
Archevêque émérite de Papeete, il est fait chevalier de lordre national du mérite en avril 1979, ainsi que chevalier de la Légion dhonneur en juin 2003 et officier de l'ordre de Tahiti Nui en 2020.
 
Sources : Présidence, biographie issue de l'ordre de Tahiti Nui.
 

Les hommages à l'archevêque

"Monseigneur Hubert Coppenrath a été un véritable guide spirituel pour notre Pays. Fidèle aux enseignements du Christ, il a été un exemple pour tous. Érudit, passionné de culture, il aimait passionnément son pays et le Peuple Polynésien dont il fut longtemps l’un des guides", a réagi dimanche le président du Pays Edouard Fritch. "Il aimait aussi sa langue, la langue tahitienne, travaillant ainsi avec vigueur et passion à la préservation et au rayonnement de celle-ci, afin qu’elle soit aussi un vecteur important de la transmission de la parole, un vecteur de Foi et de spiritualité."
 
Le président qui a salué le travail d'évangélisation de la Polynésie de Mgr Coppenrath "tel un apôtre". Inlassablement, il a sillonné nos archipels à la rencontre de celles et ceux qu’il considérait comme ses enfants. Son œuvre sera énorme et son héritage deviendra le socle de l'Église de demain. Il a réussi à introduire les chrétiens laïques dans la gestion de l’Église, par la formation et une préparation religieuse de ces diacres, catequita et autres tumu pure qui veilleront à l‘épanouissement de l’Eglise en Polynésie."
 
Saluant un "grand homme, généreux, sincère et discret, un théologien d’une profonde spiritualité", Edouard Fritch a tenu à exprimer le reconnaissance "éternelle" de la Polynésie chrétienne à Mgr Hubert Coppenrath.
 
En l'absence de haut-commissaire, c'est le secrétaire général assurant l'intérim de la représentation de l'Etat en Polynésie française, Eric Requet, qui a rendu hommage dimanche à l'homme de foi. "Il est des personnes que l’on souhaiterait ne jamais voir s’éteindre, tant leur engagement, leur courage et leurs actes les placent au-dessus des autres. Après avoir voué son existence à son prochain, et à servir sa communauté, il fut un évêque catholique français engagé sur l’ensemble du territoire et archevêque de Papeete jusqu’en 2011. Nous rendons hommage à la mémoire de cet homme généreux, à ses convictions et à sa détermination exemplaire."
 

​L'inhumation prévue mardi

Le corps de Mgr Hubert Coppenrath a été exposé à partir de 16 heures dimanche en l'église Maria no te hau de Papeete. Une messe suivie d'une veillée ont été organisée dès dimanche avec les hommages de la Paroisse Maria no te hau, suivie des Haapiiraa Katekita, Haapiiraa Reo Tahiti et Haapiiraa Nota. Lundi, à partir de 15 heures, ce sera au tour des paroisses de Moorea, de la communauté de Fetia Poipoi, des Paroisses de la Côte Est, de la paroisse St Étienne de Punaauia et des trois paroisses de Faa'a.
L'enterrement se déroulera mardi. Une messe des funérailles est prévue à 9h30, suivie de l'inhumation au cimetière des prêtres.
 



Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 31 Juillet 2022 à 11:51 | Lu 3598 fois