Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


L'ex DAF de TNT condamné en appel à rembourser les 47 millions détournés



Tahiti, le 18 février 2021 - La cour d'appel de Papeete a confirmé jeudi la condamnation de l'ancien directeur administratif et financier de la société Tahiti Nui Travel, Pascal Terzian, à rembourser les 46,6 millions de Fcfp qu'il avait détournés à sa société en 2012. L'intéressé estimait qu’il n’était plus redevable de cette somme, car Tahiti Nui Travel avait été revendue depuis… Argument balayé par la cour.
 
Au terme de multiples audiences, la cour d'appel de Papeete a rendu son délibéré jeudi dans le cadre du litige qui oppose l’ex-directeur administratif et financier de Tahiti Nui Travel (TNT), Pascal Terzian, à son ancienne société. La juridiction l'a condamné à rembourser les 46,6 millions de Fcfp qu'il avait détournés alors qu'il était en poste au sein de l'agence de voyage réceptive. Pascal Terzian devra également verser 150 000 Fcfp de préjudice moral à chacune des sociétés composant Tahiti Nui Travel.
 
L'avocat de TNT, Me Vincent Dubois, a exprimé sa "satisfaction" après cette décision attendue "depuis plusieurs années au sein du groupe" : "Ce détournement de 46,6 millions a bien évidemment été très préjudiciable pour la société mais aussi pour ses employés. Nous savons qu'en cette période difficile, il faudra essayer d'aller recouvrer cette somme pour la récupérer. C'est donc une décision satisfaisante et je constate que la cour d'appel a tenu compte de nos arguments en ce qui concerne les intérêts qui courent à compter de 2016. Ces derniers seront capitalisés." Également interrogé jeudi, le conseil de Pascal Terzian, Me Dominique Bourion, n'a pas souhaité s'exprimer sur la décision rendue par la cour d'appel.

Fins de mois "difficiles"

Nommé en 2012 à la direction des affaires administratives et financières de Tahiti Nui Travel, Pascal Terzian avait eu l’idée, quelques mois plus tard, de commencer à détourner des sommes au préjudice de son employeur. L’homme, qui avait accès aux comptes en banque et aux systèmes informatiques des sociétés du groupe, avait créé une autre société afin de ne pas être repéré. En l’espace de trois ans, il avait détourné 47 millions de Fcfp. Il s’était lui-même dénoncé lorsqu’il avait procédé à un virement sur le compte d’un client de la société par mégarde. C’est cette erreur qui lui avait valu sa comparution devant le tribunal correctionnel pour "abus de confiance" et sa condamnation en juin 2018 à à trois ans de prison dont deux avec sursis. Lors de cette audience, Pascal Terzian avait notamment expliqué ses actes par des "fins de mois difficiles".
 
Pour la défense de Pascal Terzian, son conseil s’était alors attaché à rappeler le contexte dans lequel son client était arrivé dans la société : "quand il a été engagé dans les sociétés de Franck Falletta, on lui a demandé de fermer les yeux sur des montages particuliers, des vacances payées sous couvert de missions et des avances en cash. Il a reconnu les faits (…). On ne se rend pas compte de l’ivresse que procure cet argent facile. Quand il a commencé à se faire des virements, il n’a plus su s’arrêter."
 

Rédigé par Garance Colbert le Jeudi 18 Février 2021 à 10:38 | Lu 4434 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus