Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



L'arnaque à la vidéo de retour sur Facebook



Tahiti, le 5 février 2020 – La gendarmerie de Polynésie française a averti les utilisateurs du réseau social Facebook que l'arnaque à la vidéo "est de retour et se propage à une grande vitesse".

La gendarmerie de Polynésie française avertit les internautes sur une recrudescence de l’arnaque "à la vidéo" de Facebook, mardi. Elle semble effectivement "se propage[r] à une grande vitesse". En général, l'internaute visé par l'arnaque reçoit un message privé demandant "C’est toi dans cette vidéo ?". Ce message vient d'un voleur d’identité. La gendarmerie prévient : "Il ne faut surtout pas lire la vidéo ni donner son mot de passe." Les escrocs comptent sur le fait que les utilisateurs seront intrigués de voir une vidéo très populaire dans laquelle ils figureraient. La curiosité les poussera potentiellement à visionner la vidéo.
 
La gendarmerie explique par ailleurs que "en plus de voler vos accès à Facebook, l'escroc tente souvent d'installer, via divers fenêtres de pop-up, un mini-programme sur votre navigateur internet censé vous permettre de voir la vidéo." En réalité, c'est à ce moment que le virus s'installe.
 
L'étape suivante consiste en la propagation du virus vers toutes les personnes de Facebook qui sont simultanément connectée avec l'utilisateur arnaqué. En cas de doute, la gendarmerie conseille de changer immédiatement les codes d'accès.    

Rédigé par Ariitaimai Amary le Mercredi 5 Février 2020 à 16:14 | Lu 7163 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Mai 2020 - 18:05 ​Le réseau TEP repris par… la TEP

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus